Accueil » Environnement » Linky, le nouveau compteur électrique ne fait pas que des heureux
Linky, le nouveau compteur électrique ne fait pas que des heureux

Linky, le nouveau compteur électrique ne fait pas que des heureux

10/06/2016 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le nouveau compteur électrique d’ERDF est loin de faire l’unanimité. Imposé dans plusieurs villes de France depuis décembre 2015, le compteur Linky rencontre une farouche résistance, au point que de plus en plus de communes refusent tout simplement qu’ERDF installe les nouveaux compteurs. A Montpellier, ces nouveaux compteurs sont actuellement en cours d’installation.

Compteur Linky, quel risque sanitaire ?

Pour y faire face, un collectif Stop Linky Montpellier s’organise. Près de soixante-dix personnes se sont retrouvées sur les berges du Lez ce mercredi 8 mai, pour une réunion d’information. Parmi les personnes présentes, ce qui inquiète le plus ce sont les risques sanitaires. Selon Marc Resch, un des animateurs du collectif, le compteur Linky « injecte du courant porteur hors ligne sur le réseau électrique domestique, du coup chaque appareil, chaque câble électrique émet un champ électro-magnétique sur une distance de plusieurs mètres, ça a été reconnu comme potentiellement cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé (…). Il y a déjà eu de nombreuses études depuis des années, qui ont démontré que c’était vraiment pathogène notamment pour le système nerveux central, pour l’ADN et les cellules ».

Les adversaires du Linky veulent avoir le droit de choisir

Autre problème que soulève le compteur Linky, c’est le fait qu’il soit imposé par ERDF et qu’il soit quasiment impossible de s’opposer à son installation. Le témoignage de Marc Resch est évocateur : «  ERDF m’a envoyé un courrier un mois avant l’installation pour me prévenir, j’ai immédiatement envoyé une lettre de refus, ils m’ont répondu qu’ils avaient bien reçu mon courrier mais qu’ils allaient quand même installer le nouveau compteur. Quand les installateurs sont venus chez moi (…), ils ont accepté de ne pas l’installer mais ils sont revenus à un moment où j’étais absent pour quand même l’installer ». Une pratique d’ERDF qui choque, pour Marc Resch, « ERDF ne respecte pas la loi et installe de force et illégalement les compteurs chez les gens », et il ajoute qu’une plainte au tribunal pénal est en cours de préparation par l’association Next Up contre ERDF pour « escroquerie en bande organisée ».

Linky

Localement, le collectif espère bien pouvoir alerter le maire de Montpellier (et président de la Métropole), Philippe Saurel (DVG), en lui demandant, par une lettre ouverte, qu’il interdise ces compteurs. « La mairie est propriétaire des compteurs et des réseaux électriques, donc elle donne l’autorisation à ERDF de remplacer les compteurs » précise Marc Resch, « nous on souhaite que la mairie retire cette autorisation ». Mais pour l’instant, le dialogue entre la municipalité et le collectif semble plutôt difficile, « la mairie nous dit que ça se joue au niveau national, que ce n’est pas elle qui décide, c’est un mensonge ».

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

6 commentaires

  1. vos craintes ne sont pas justifiées :
    http://www.anfr.fr/fr/l-anfr/actualites/toutes-les-actualites/detail-actualite/actualites/compteurs-linky/#menu2

    s’opposer à Linky est tout simplement se mettre « hors la loi ».
    Linky n’apporte que des avantages, je peux vous les lister si cela vous intéresse.

  2. Ces études de l’ANFR sont fausses et ne font pas état des futurs conséquences a l’échelle d’un pays ou meme d’un quartier.

    Que faites-vous de l’article 28 du Code de l’Energie ? Il stipule que les fournisseurs ne peuvent mettre en place ces compteurs sans l’accord des consommateurs et proprietaires.

    Or, la société Solution 30 et ENEDIS ont lancé un plan de déploiement massif et agressif de ces compteurs sur le territoire, des interventions réalisés par de jeunes personne formés sur le tas. Ces agents obéissent a des ordres, pénètrent les halls d’immeubles a l’aide de passe PTT et remplacent les anciens compteurs a tour de bras sans jamais attendre quelconque accord.

    Ces agents ne sont ni électriciens, ni qualifiés par EDF, ils n’ont aucun regard critique vis a vis de leur pratique, ni son fonctionnement, ni même du code de l’énergie.

    http://plumesgoudron.free.fr//!_docs/Article_28_Code_de_lEnergie.pdf

    VOUS DEVEZ REFUSER LINKY.

    AUCUNE ETUDE N’A PUT PROUVER LES CONSÉQUENCES NÉFASTES DE CES COMPTEURS SUR LE LONG TERME ET A L’ECHELLE NATIONALE.

    C’EST UNE OPÉRATION DANGEREUSE POUR VOTRE VIE PRIVÉE, VOTRE SANTE ET CELLE DE VOS ENFANTS.

  3. Bonjour,
    Je voudrais m’opposer à la pose du compteur Linky,aussi bien sur la méthode emplyée ,que les conséquences sur la santé, étant déjà trés sensible aux ondes du télèphone portable .Est -il préférable de prendre un huissier, parait-il proche du siège social ,comment le choisir?Si non une simple lettre recommandée à Enedis et au Maire ,cela suffirait-il? En vous remerciant,
    Sincères salutations,
    Jean claude chauchard

  4. Des études indépendantes ont montrées que le nouveau compteur linky n’émet pas plus qu’un chargeur de portable, moins qu’une télévision, qu’une plaque à induction (cuisine) etc.
    La crainte de certains est légitime, mais en un moment donné, il faut savoir reconnaitre qu’ils ont poussés le bouchon un peu trop loin.
    Après, c’est vrai que globalement, nous vivons dans un environnement où les ondes électromagnétiques émises par les activités humaines sont partout : wifi (a/b/n/g), bluetooth (3, 4), mobile (edge, 3G, 3G+, 4G), radio, certaines ampoules, satellites (gps …), réseau électrique (ligne haute tension, transformateur …), les armées (radars, communications), et sans comptés les nouveaux réseaux pour les objets connectés.

    Après pour ceux étant électrosensible (JC Chauchard poste plus haut) je pense qu’il serait en effet mieux de refuser ce compteur qui ne peut qu’apporter des effets négatifs (parce que le côté positif, ce n’est pas vraiment pour nous mais pour les énergéticiens, la compétitivité et donc les actionnaires en bout de course)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*