Accueil » Société » Sète : la mosquée Assounna fermée pour radicalisme islamique
Sète : la mosquée Assounna fermée pour radicalisme islamique
Image d'illustration

Sète : la mosquée Assounna fermée pour radicalisme islamique

08/04/2017 – 18h35 Sète (Lengadoc Info) –La mosquée Assounna, située rue de la Révolution à Sète, a fait l’objet d’une fermeture administrative décidée par la Préfecture cette semaine. Lengadoc Info fait le point sur cette nouvelle affaire de radicalisation islamique en Occitanie.

La mosquée Assounna fermée pour appels à la haine

C’est lors d’une perquisition qu’ont été découverts de nombreux tracts appelant à la haine. Selon le communiqué du Ministère de l’Intérieur, « Le responsable de cette mosquée prônait une idéologie radicale, appelant à la discrimination, à la haine ainsi qu’à l’animosité à l’égard des autres. Tendant à rejeter l’autorité de l’Etat, la laïcité et la démocratie, il véhiculait un message contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer le terreau d’atteintes à la sécurité et à l’ordre public ».

Lorsque les policiers sont venus chercher Mohamed Annadar mercredi soir à son domicile en sa qualité de Président de l’Association culturelle musulmane de Sète, celui-ci s’est déclaré « surpris » de savoir que sa mosquée est un lieu connu et reconnu pour « des rencontres privilégiées et régulières de fidèles cautionnant le djihad armé sur le territoire national ou cherchant à rejoindre la zone Irako-Syrienne ».

La mosquée Assounna est bien connue des services de police comme lieu de diffusion des thèses violentes qui prônent le passage à l’acte. Déjà, il y a quelques semaines, quatre personnes ont été interpellées dans l’Hérault. Deux d’entre elles, depuis mises en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, fréquentaient la mosquée Assounna de Sète.

Membre fondateur de l’Union des musulmans de l’Hérault, proche de l’UOIF qui est la branche française des Frères Musulmans, Abdelkader el-Marraki voit en les dérives de la mosquée Assounna l’exemple type du lieu de culte à la merci de l’islamisme radical.

Transformée, selon la Préfecture, en lieu de réunion et de propagande pour le fanatisme islamiste, « De nombreux tablighis ou musulmans intégristes la fréquentait pour la radicalité du discours de son imam ». Cette moquée était devenue un théâtre anti-républicain où les prêches tenus « incitent à ne respecter que le Coran et la charia (…) Les ouvrages mis à la disposition des fidèles, mais aussi aux élèves de l’école coranique, cautionnent les violences physiques faites aux femmes, appelant à la discrimination, à la haine et à la violence envers les chrétiens et les juifs et justifient le recours au djihad armé ».

Terreau fertile de la radicalisation islamiste, l’Occitanie est l’une des régions les plus touchées par les départs de jeunes hommes et jeunes femmes vers la Syrie et l’Irak. Dans le seul département de l’Hérault, une cinquantaine de jeunes seraient, toujours selon le Ministère de l’Intérieur, partis combattre dans les rangs de Daech. Une dizaine d’entre-eux ont ainsi trouvés la mort au Moyen-Orient.

Le salafisme gagne partout du terrain en France

Une note de la Direction Centrale de la Sécurité Publique (DSCP) alerte sur « Le développement de l’emprise religieuse dans les quartiers ». Ses rédacteurs pointent « les méthodes utilisées par les salafistes qui mettent en œuvre de véritables stratégies locales au service de leurs projets ». Dans une ville paisible comme Montluçon (Allier), le Maire LR de la ville Daniel Dugléry constate cette incroyable vivacité de la propagande islamiste : « Je ne sais pas si c’est du salafisme, mais je constate depuis peu que le communautarisme gagne du terrain en ville. Les commerces sont rachetés un à un, et une ambiance délétère s’installe, qui pousse les riverains à partir et à céder leurs biens, rachetés à vil prix. C’est un vrai système qui s’est mis en place ».

François de MAISTRE

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

3 commentaires

  1. Ça fait combien d’années que cette mosquée prêché la haine et le Jihad???
    Les autorités ne s’en aperçoivent qu’aujourd’hui??????
    Pas en taule ni dêchu de leur nationalité, ni extradés, les apprentis terroristes???
    On se fout du monde!!!!
    Tous ces extrémistes ne sont pas inquiétés parce que cela ARRANGE NOTRE HOUVERNEMENT!!!
    De toutes façons, ils sont trés trés bien protégés. Avec l’argent des contribuables!
    Le valgus pecum peut se faire assassiner, ce n’est pas son probléme!
    Au contraire, les gouvernements de tous poils s’en servent pour édicter des lois sécuritaires qui nuisent à tous les citoyens

    • Bonjour Madame,

      Vous pointez à juste titre, la complaisance des autorités pour ce fléau qu’est le Totalitarisme Islamique.
      Cette soumission est le prix à payer pour avoir perdu notre indépendance nationale.
      Etre obligés de solliciter les pétros-dollars en provenance du Golfe afin de faire les fins de mois en France nous
      oblige à renoncer à notre identité.
      C’est ainsi que, uns à uns, nous perdons de vastes espaces :  » les territoires perdus de la République ».
      Plutôt que de chanter et allumer des bougies à chaque abomination, on devrait plutôt relever la tête !

      Courage. Nous allons vivre.

  2. oui sale époque !! et nous allons vers la pire avec macron ..s’il devient président, mais ce n’est pas dit !
    oui dans tous leurs lieux de cultes ils prêchent la Haine du français et comme tout malade traitent de raciste chaque français!!! ils ont toujours fonctionné ainsi …depuis le nuit des temps !! faut lire des bouquins sur l’islam, la charia, la haine des impurs que nous sommes…nous le peuple BLANC! dont ils viennent sucer les allocs et vivre sur notre dos .Nos retraites sont maigres mais eux ont droit à une belle retraite SANS JAMAIS AVOIR BOSSER !!!
    super la FRANCE ET DANS quelques temps…pas loin , leur Bouteflika va crever et tous rentreront chez nous ! ils égorgeront nos enfants ou les cloueront aux portes comme en 1962 . Oui , c’est bien vrai, j’ai connu ça tristement
    et je vis avec ça dans mon cœur. Ces gens sont des barbares, des fous , des sanguinaires, aucune foi ni loi. Ils vivent en communauté et se défendent ente eux en se cachant aussi. Il ne faut pas se défendre avec ces marches blanches qui les font bien rire !!! quand un islamiste ou salafiste ou djiadiste tue …ben il faut le tuer de la même manière que lui. OEIL POUR OEIL avec ces incivilisés . Debout que diable debout!! ils faut les foutre dehors de France comme jane d’arc, dehors ! il n’y a pas d’autre alternative. Et ne me parlez pas de racisme ! je ne suis pas raciste mais ça suffit de nous faire enfumer par ce gouvernement à cause du pétrole et de leurs affaires juteuses avec tous les pays du magrheb. arrpetons de VENDRE LA FRANCE EN MORCEAUX !!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*