Accueil » Politique » Nîmes. Gilbert Collard : « L’histoire de notre pays n’est pas un crime contre l’humanité »
Nîmes. Gilbert Collard : « L’histoire de notre pays n’est pas un crime contre l’humanité »
Crédit : Lengadoc Info

Nîmes. Gilbert Collard : « L’histoire de notre pays n’est pas un crime contre l’humanité »

10/04/2017 – 20h30 Nîmes (Lengadoc Info) – Le Front National a rassemblé près de 300 personnes ce vendredi 7 avril à Nîmes, et tous ses cadres locaux étaient présents pour ce meeting de soutien à Marine Le Pen : les gardois Gilbert Collard, Julien Sanchez et Yoann Gillet ainsi que Louis Aliot.

Dans le Gard, le FN dégomme Les Républicains et présente son bilan

C’est le conseiller régional d’Occitanie, secrétaire départemental du Gard et président des élus FN de Nîmes, Yoann Gillet, qui a pris la parole en premier. Dans la ville de Jean-Paul Fournier (LR), Yoann Gillet a attaqué de front Les Républicains pour leur complaisance vis à vis de l’islamisation de Nîmes. Selon lui, les élus LR jouent le clientélisme en proposant des services de bus pour le ramadan, en vendant des terrains ou des bâtiments communaux pour construire des mosquées. A propos du candidat des Républicains, Yoann Gillet a indiqué que « Fillon a la discours de Marine Le Pen mais dans les actes il se comporte comme François Hollande ».

C’est ensuite le maire de Beaucaire et conseiller régional, Julien Sanchez, qui a pris le micro. Il a souligné tout d’abord l’absence d’engagement sur le terrain des autres partis, et à mis en avant les dizaines de réunions publiques organisés par le Front National dans le Gard. A ce propos il a salué Gilbert Collard pour son engagement comme « le seul député qui vient rendre des comptes de son mandat devant le peuple ». Julien Sanchez a surtout axé son discours sur la mise en avant des résultats du Front National dans la gestion notamment de sa municipalité. Beaucaire est la seule ville du Gard a avoir baissé les trois impôts municipaux, quand dans le même temps des mairies socialistes les faisaient augmenter de 10%.

gilbert collard

Crédit : Lengadoc Info

Gilbert Collard appelle les Français à être fiers de leur histoire

Puis ce fut au tour de Gilbert Collard de prendre la parole. Le député de la deuxième circonscription du Gard a fait le bilan du quinquennat de François Hollande et exposé la situation « catastrophique » dans laquelle la France se trouvait. Il a également appelé les Français a avoir de la fierté pour leur histoire. Sur ce dernier point, Gilbert Collard a souhaité répondre à Emmanuel Macron à propos de la polémique sur la colonisation : «  L’histoire de notre pays, n’est pas un crime contre l’humanité ».

La réunion publique a été conclue par Louis Aliot. Le vice-président du Front National est revenu sur la nécessité qu’il y avait aujourd’hui pour la France de quitter l’Euro et l’Union Européenne dont il a dénoncé les dérives et le totalitarisme. Il a également présenté l’inflexion géopolitique que souhaite donner le FN, en prenant pour exemple la rencontre entre Marine et le président du Tchad. En effet, pour Louis Aliot, le développement de l’Afrique pourrait bien être la solution à la fin de l’immigration massive que connaissent aujourd’hui les pays européens.

Gilbert Collard

Crédit : Lengadoc Info

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*