Accueil » International » Quelle politique étrangère pour Debout La France ? Entretien avec le professeur Henri Temple
Quelle politique étrangère pour Debout La France ? Entretien avec le professeur Henri Temple
Crédit : Lengadoc Info

Quelle politique étrangère pour Debout La France ? Entretien avec le professeur Henri Temple

15/04/2017 – 17h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le vendredi 7 avril, Debout La France organisait une réunion publique à Montpellier dans le cadre des élections présidentielles et de la campagne de Nicolas Dupont-Aignan. A cette occasion, Lengadoc Info est allé à la rencontre du professeur Henri Temple, universitaire montpelliérain et responsable des relations internationales au sein du bureau national de Debout La France.

Lengadoc Info : Si demain Nicolas Dupont-Aignan était élu président de la République, qu’est-ce qui changerait pour la France en terme de politique extérieure ?

Henri Temple : D’abord il y a l’Europe et la dénonciation des traités injustes avec, par exemple, la directive sur les travailleurs détachés, la question de la gestion de la dette et de son financement. Nous proposerons la négociation d’un nouveau traité européen abolissant complètement les TUE et TFUE qui sont en place, pour créer une Europe des nations, amicale, confédérale, qui se nourrit de la force des nations au lieu de les écraser. Le seul pays qui tire son épingle du jeu c’est l’Allemagne mais tout le reste de l’Europe est devenu perplexe vis à vis d’une construction européenne qui a atteint les objectifs initiaux et les a dépassés, car quand on dépasse ses objectifs il faut s’arrêter.

Ensuite il y a les traités internationaux. Quoi qu’on pense de Donald Trump, il est le brise-glace que nous allons suivre sur la démondialisation. En effet, cette mondialisation est nocive, elle profite à certains pays et est néfaste pour d’autres. Il n’y a aucune raison que des pays voient leur économie se délabrer à cause d’une libre-circulation injuste et une concurrence déloyale.

Enfin nous renouerons avec une grande politique méditerranéenne, une grande politique des espaces maritimes, une grande politique de co-développement en Afrique. A l’heure actuelle la politique étrangère de l’Europe écrase la politique française et nous ne pouvons que suivre, notamment en ce qui concerne l’Ukraine. La France est alignée sur la position de la commission européenne au lieu de jouer sa propre carte, qui est d’ailleurs la carte du bon sens.

Lengadoc Info : Les derniers événements montrent que la position de Donald Trump, notamment à propos de la Syrie, semble ambiguë. Est-ce que vous pensez qu’il peut révolutionner les relations internationales où est-ce qu’il restera dans la continuité de ses prédécesseurs ?

Henri Temple : Il a fait un acte fort qui n’est pas dans la continuité de ses prédécesseurs et que je lis comme étant un simple avertissement donné au régime syrien et à la Russie. Je pense que lorsque la crise syrienne sera dénouée on ne pourra pas continuer avec Bachar El Assad. D’ailleurs je voudrais dire que l’utilisation des gaz, à propos de laquelle l’opinion publique française est complètement désinformée, a été faite par les deux partis. Madame Del Ponte qui était procureur à la cour pénale internationale l’a bien dit, une des premières attaques au gaz a été faite par Daech qui avait récupéré des stocks de gaz de Saddam Hussein. Donc il ne faut pas croire qu’il y a quelqu’un qui est très méchant et qui utilise des gaz d’un côté et de l’autre, des pauvres victimes qui n’en n’utilisent pas.

Il faudra surtout reconstruire la Syrie sur ses réalités et ses demandes humaines. On ne pourra pas reconstruire la Syrie en faisant vivre ensemble des gens qui se sont entre-tués comme les Sunnites et les Chiites. Ces gens là ne se supportent pas, pourquoi vouloir les obliger à vivre ensemble ?

Notre politique étrangère sera basée à la fois sur des réalités, sur l’écoute des besoins des peuples et sur la générosité de la France.

Propos recueillis par Jordi Vives

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*