Accueil » Art de vivre » Rugby. MHR / Racing 92 : La vague bleue a à nouveau submergé l’adversaire ! (54 à 3)
Rugby. MHR / Racing 92 : La vague bleue a à nouveau submergé l’adversaire ! (54 à 3)
Crédit : Lengadoc Info

Rugby. MHR / Racing 92 : La vague bleue a à nouveau submergé l’adversaire ! (54 à 3)

23/04/2017 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Samedi 22 avril 2017, coup d’envoi à 18h45 dans le stade Altrad bien rempli (près de 11 000 spectateurs) sous une tempête de ciel bleu et de soleil.

Au départ du match, le MHR était 3ème au Top 14 avec 66 points et le Racing 92, champion en titre, 5ème avec 57 points.

Il s’agissait du match de rattrapage suite à la menace de grève du Racing 92 et du Stade Français, hostiles à leur fusion envisagée par leurs deux présidents il y a un mois. Combines financières quand tu nous tiens…

Le Racing 92 venait à Montpellier fort de sa victoire la semaine dernière à Toulouse (10 à 8).

Le MHR surfait sur 2 victoires écrasantes à domicile (17 essais). Notons que c’était le 250ème match avec le maillot du MHR du désormais capitaine courage régulier Fulgence Ouedraogo, alias Fufu, toujours battant !

La première mi-temps voyait un MHR entreprenant et conquérant qui a aligné 3 essais assez vite :

– Nadolo à 3 minutes, percée latérale, essai bien transformé par Willie Du Plessis, le solide numéro 10 (7-0) ;

– Galletier au centre, suite à une pénal touche, essai à 7 minutes, bien transformé par le numéro 10 (14-0) ;

– Bismarck Du Plessis à 16 minutes, suite à une pénal touche, en force (21-3).

Le Racing 92 a réussi une pénalité à 13 minutes (14-3).

L’arbitrage de cette première mi-temps a été largement favorable au Racing 92. Notamment en obtenant un carton jaune contre l’excellent ailier du MHR Nadolo à 31 minutes, accusé d’un anti jeu en voulant intercepter le ballon, ce que la vidéo ne révélait pas vraiment. 10 minutes hors du terrain c’est dur quand on apporte autant à son équipe.

A la mi-temps, le MHR avait donc déjà fait le strict nécessaire pour empocher les 4 points de la victoire et le bonus offensif.

Petit entracte sympathique habituel avec 2 équipes benjamines déjà mordues par la passion du ballon ovale, source de si belles qualités sportives et humaines.

La deuxième mi-temps voyait le MHR dérouler son jeu magistral, alternant des essais en force ou en habileté :

– Essai de pénalité à 45 minutes du MHR suite à une faute du Racing 92, qui voit en outre un joueur sanctionné par un carton jaune (et donc une sortie de 10 minutes), bien transformé (28-3) ;

– Willie du Plessis aplatit à droite à 54 minutes et transforme (35-3) ;

– Willie Du Plessis intercepte à 57 minutes et perce au centre, aplatit et transforme (42-3) ;

– Après une mêlée à 5 mètres de la ligne, le MHR inscrit un essai en force par Spies à 62 minutes, non transformé (47-3) ;

– Nagusa fait une percée à 80 minutes et inscrit un essai après une belle course sur près de la moitié du terrain, bien transformé par le numéro 10 impérial (54-3).

A l’issue d’un match magnifique, le MHR est donc 2ème du Top 14 et peut envisager sereinement les classifications pour les finales du Top 14.

Le public, aux anges, l’a soutenu ardemment et bruyamment tout au long de la rencontre avec ses vivats habituels, applaudissements rythmés et même des « olas » ondoyantes bien méritées.

La vague bleue du MHR a, à nouveau, frappé.

Thierry Lafronde

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*