Accueil » Politique » Hérault. Le Conseil départemental donne 1,5 million d’euros de subvention aux mineurs isolés
Hérault. Le Conseil départemental donne 1,5 million d’euros de subvention aux mineurs isolés

Hérault. Le Conseil départemental donne 1,5 million d’euros de subvention aux mineurs isolés

26/06/2017 – 20h25 Montpellier (Lengadoc Info) – Ce lundi 26 juin, le Conseil Départemental de l’Hérault a voté plusieurs subventions en faveur des mineurs isolés étrangers, rebaptisés depuis « mineurs non-accompagnés », alors même que les agressions commises par ces mineurs isolés se multiplient ces derniers temps à Montpellier.

L’Union Européenne et le Conseil Départemental de l’Hérault prennent soins des mineurs isolés

Lors de la séance plénière de ce lundi, les élus du Conseil Départemental ont voté massivement en faveur du lancement du projet « Approche intégrée d’accueil des mineurs non-accompagnés de l’Hérault ». Ce projet, porté par la conseillère départementale communiste Véronique Calueba-Rizzolo, déléguée à la Solidarité Enfance et Famille, doit être financé à la hauteur de 1 460 000 euros. La moitié de cette somme sera donnée par l’Union Européenne à travers le Fonds Asile, Migration et Intégration. Les 730 000 € restant seront versés par le Conseil Départemental de l’Hérault. Cette somme sera versée à l’association « Un Toit Où Apprendre », chargée de la mise en œuvre de ce projet.

Cette subvention a été votée par tous les conseillers départementaux à l’exception de ceux du groupe Défendre l’Hérault qui s’y sont opposés ainsi que Guillaume Fabre (LR) qui s’est, lui, abstenu.

Des mineurs isolés âgés de 21 ans ?

En plus de cette subvention de 1,5 million d’euros, le Conseil départemental a décidé d’attribuer une subvention de 116 000 euros à l’association Réseau d’Accueil et d’Insertion de l’Hérault (RAIH) afin que celle-ci puisse « animer une permanence d’accueil de jeunes mineurs non-accompagnés arrivant dans le département ». Une subvention qui avait déjà été accordée en 2016.

A noter que selon le Conseil départemental, cette permanence d’accueil concerne 240 jeunes entre 6 et… 21 ans !

Un conseiller départemental invite les élus du département à héberger des migrants chez eux

Le conseiller départemental Franck Manogil (Défendre l’Hérault), a appelé ses collègues à accueillir chez eux des migrants :

« En partenariat avec les associations pro-migrants SINGA France et Réfugiés Bienvenue, Airbnb propose désormais l’accueil à domicile ou le prêt de son logement à des migrants sur simple inscription en ligne. Mes chers collègues, vous voulez toujours plus de migrants ? Et si vous commenciez par les accueillir chez vous ? »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Un commentaire

  1. Il les donne pas, il les prends dans la poche des habitants.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*