Accueil » Art de vivre » Yuka, une application pour mieux consommer
Yuka, une application pour mieux consommer
Crédit : Lengadoc Info

Yuka, une application pour mieux consommer

22/07/2017 – 09h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Une fois n’est pas coutume, Lengadoc Info vous présente une application mobile très pratique pour les consommateurs et que nous avons découvert avec plaisir : Yuka.

Yuka, qu’es aquò ?

Yuka est avant tout une appli qui permet de se retrouver dans l’abondance de produits alimentaires proposés dans nos supermarchés. Bien souvent l’achat se fait en fonction du prix et du « packaging » parce qu’on ne sait pas ce que l’on achète. Et si d’aventure le consommateur prend le temps de se pencher sur l’étiquette, il n’en sortira pas plus éclairé !

C’est là que Yuka entre en scène !

L’application va vous permettre de scanner le code-barres des produits alimentaires à l’aide de votre mobile et d’obtenir une information claire et simple sur l’impact du produit sur la santé, mais aussi de trouver des alternatives de produits plus sains.

Yuka, comment ça marche ?

Chaque aliment scanné va se voir attribuer une note sur 100 en additionnant 3 critères :

1/ la qualité nutritionnelle (60% de la note)

2/ la présence d’additifs (30% de la note)

3/ la présence de pesticides (10% de la note)

Le résultat de ces 3 critères aboutira donc à une note qui classera le produit scanné à l’aide d’une pastille de couleur. Rouge pour Mauvais, orange pour Médiocre et vert pour Excellent.

Yuka

Le consommateur pourra ensuite se rendre sur la fiche détaillée du produit et se faire son avis personnel. Mais le « plus » de l’application Yuka est qu’elle va vous orienter vers un produit similaire mais de meilleure qualité.

Une application gratuite disponible sur iTunes et Android plus qu’utile puisque ce que nous mangeons a un impact direct sur notre santé. Yuka s’avère être une aide précieuse pour prendre conscience de nos erreurs en terme d’alimentation et pour changer notre mode de consommation.

Une application palliative à l’étiquetage nutritionnel appelé logo 5C (pour 5 couleurs) prévu par le ministère de la Santé mais qui tarde étrangement à voir le jour. Les professionnels de l’agro-alimentaire ne voyant pas d’un bon œil le fait que les consommateurs maîtrisent leur alimentation…

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*