Accueil » Environnement » Bientôt des vendanges « en tenue de cosmonaute » selon la Coordination Rurale
Bientôt des vendanges « en tenue de cosmonaute » selon la Coordination Rurale

Bientôt des vendanges « en tenue de cosmonaute » selon la Coordination Rurale

07/08/2017 – 19h00 Montpellier (Lengadoc Info) – La section viticole de la Coordination Rurale, un des trois plus importants syndicats d’agriculteurs, s’inquiète du désengagement de l’Etat dans l’utilisation des produits phytopharmaceutiques et craint que bientôt les vendangeurs soient contraints de travailler avec des protections dignes de l’aérospatiale.

La Coordination Rurale s’inquiète du désengagement de l’Etat et de l’ANSES

Dans un communiqué diffusé le 31 juillet sur le site du syndicat, la section viticole de la Coordination Rurale « s’inquiète et se demande dans quelles conditions se dérouleront les prochaines vendanges ». Elle reproche notamment à l’État et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation (ANSES) de se désengager dans la question des produits phytopharmaceutiques au profit des grandes entreprises.

« L’État et l’ANSES sont en train de se délester de toute responsabilité et laissent le soin aux firmes de produits phytopharmaceutiques de fixer la liste des équipements de protection individuelle (EPI) et les délais de rentrée nécessaires à l’utilisation de ces produits. »

L’État ne veut pas assumer ses responsabilités

Selon la Coordination Rurale, « les produits phytosanitaires font l’objet de nombreux doutes et d’une forte remise en question. Face à ce constat, l’ANSES se défausse sur les fabricants de produits phytopharmaceutiques pour leur laisser établir les conditions d’utilisation et notamment celles du port d’EPI [équipement de protection individuel], lors de leur demande d’Autorisation de mise sur le marché.

Pour éviter toute responsabilité, les fabricants pourraient maximiser le nombre et la durée d’utilisation des EPI, déplaçant ainsi la responsabilité sur les chefs d’exploitation. »

Ainsi, au lieu de réduire l’utilisation de pesticides, ce sont les protections qui vont être multipliées.

Une décision de l’autorité publique qui inquiète les viticulteurs : « Bientôt les vendanges ressembleront à un film de science-fiction, avec des armées de vendangeurs travaillant en combinaison intégrale » se désole un viticulteur de la Coordination Rurale. En attendant, la décision devrait faire plaisir aux grandes entreprises de l’agro-alimentaire.

Pour en savoir plus sur la crise viticole lire nos articles ici et ici

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*