Accueil » International » L’Etat Islamique écrasé dans le centre de la Syrie
L’Etat Islamique écrasé dans le centre de la Syrie

L’Etat Islamique écrasé dans le centre de la Syrie

23/08/2017 – 19h30 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 36 – La semaine qui vient de s’écouler est sans nul doute la plus dure pour l’Etat Islamique depuis sa proclamation en 2014 par Abou Bakr al-Baghdadi son nouveau calife. En effet l’Armée Arabe Syrienne a littéralement explosé les défenses islamistes du secteur central. Cette opération de libération, toujours en cours, connait un succès énorme et met véritablement en péril l’existence même de l’Etat Islamique dans la région.

« Saucissonnage » du secteur central

Le plan de bataille que nous avions pressenti depuis plusieurs semaines s’est parfaitement réalisé. L’Armée Arabe Syrienne et ses nombreux alliés ont donc décidé de réduire le secteur central aux mains de l’Etat Islamique. Ce secteur présentait la forme d’un coin avec comme base d’opération la ville d’Uqayribat située à l’extrême ouest du saillant. Les forces loyalistes ont donc exercé une pression depuis la ville de Resafa au Nord en direction de Sukhnah fraîchement libérée. La fermeture de la nasse à l’Est devait avoir pour effet d’inciter les combattants de l’Etat Islamique à s’échapper. Un convoi d’une vingtaine de véhicules a réussi à quitter le secteur en direction de Deir Ez-Zor. Il a été intercepté par l’aviation russe qui l’a complètement anéanti. Signalons au passage la réalisation d’une opération aéroportée qui a eu pour résultat la libération d’Al Kawn. Ce genre d’opération est très inhabituelle au sein de l’Armée Arabe Syrienne et illustre l’osmose avec les états majors russes et iraniens.

L’opération d’envergure qui a eu lieu a mobilisé une quantité très importante de troupes. Ce ne sont pas moins de 5 colonnes qui ont progressé de manière simultanée et qui ont obtenu des résultats au delà de toute attente. Ainsi ce n’est pas une poche qui a été créée mais bien deux! Et elles sont toutes les deux en voie de réduction. La première jonction a eu lieu le 17 août 2017 entre les champs de gaz d’Ash Shaer (colonne 5) et Itrhiya (colonne2). La deuxième s’est effectuée au nord de Sukhnah.

La défense islamiste s’est ainsi retrouvée complètement désorganisée et ne réside qu’en des résistances isolées et non coordonnées. La rapidité d’exécution aura pour avantage notable pour l’armée syrienne de récupérer les infrastructures pétrolières et gazières avant que l’Etat Islamique ne puisse les détruire.

L’objectif à réaliser désormais, consistera en la réduction de ces deux poches aux mains de l’Etat Islamique. La disparition du secteur central sera une énorme bouffée d’oxygène pour le gouvernement de Bachar El-Assad. Ce dernier ne sera plus menacé à l’est de ses capitales régionales d’Homs et d’Hama. Il pourra conforter son indépendance énergétique en récupérant les productions gazières et pétrolières. Sans compter la libération de milliers de soldats et de véhicules qui pourront être affectés à de nouveaux secteurs.

La pression sur l’Etat Islamique en direction de Deir Ez-Zor ne faiblit d’ailleurs pas. Certaines unités mécanisées ont déjà progressé le long de l’autoroute M20 ainsi qu’au nord de celle-ci. Les aviations russes et syriennes effectuent des sorties quotidiennes afin de soulager la pression de l’Etat Islamique exercée sur la ville assiégée de Deir Ez-Zor. La prise de cette ville est à l’heure actuelle, la seule victoire qui pourrait remotiver les troupes de l’Etat Islamique…

Etat Islamique

Irak. Assaut sur Tel Afar

Le gouvernement irakien a véritablement « mis le paquet » pour libérer la poche septentrionale de Tel Afar. L’opération a débuté le 22 août 2017 au matin et connait déjà des succès importants. Les forces armées irakiennes ainsi que les milices chiites des Unités de Mobilisation Populaire ont attaqué la ville depuis l’ouest et le sud-est. Elles se seraient emparées de plusieurs quartiers à l’ouest qui est l’axe principal de pénétration dans la ville et auraient atteint la sortie de la ville coté Est depuis le sud. La libération complète de la ville ne devrait pas prendre énormément de temps au vu des forces en présence. Il ressort que 40 000 combattants irakiens affronteront 2 000 combattants de l’Etat Islamique. Par conséquent, le scénario de Mossoul ne devrait donc pas se reproduire.

L’étape suivante devrait être la réduction de la poche d’Hawijah située au sud-ouest de Kirkouk.

Etat Islamique

Le reste du front

– A proximité de la frontière irakienne, la « branche sud du trident » a vu la prise par l’Armée Arabe Syrienne de la ville d’Humaymah le 20 août 2017. Malgré de nombreuses contre-attaques de la part de l’Etat Islamique, la position parait solidement assurée. L’étape suivante consistera en la prise de la station de pompage T2.

– La réduction de la poche à cheval sur la frontière syro-libanaise suit une bonne progression. Les avancées de l’opération Aube du Jouroud sont très régulières des deux cotés de la frontière. Ceci devant aboutir très rapidement à la fin de la présence de l’Etat Islamique dans la région de Qalamoun.

– Les Forces Démocratiques Syriennes se sont emparées du cœur historique de Raqqah. Elles détiennent désormais plus de 60% de la ville. Les combattants de l’Etat Islamique sont retranchés dans les quartiers Nord et Ouest de la ville.

– En France le 9 août 2017, un algérien de 36 ans fonce avec sa voiture sur une patrouille de l’opération Sentinelle. 6 soldats du 35ème Régiment d’Infanterie sont blessés.

– L’Espagne a été la cible le 17 août 2017 d’une série d’attaques coordonnées de la part d’une cellule de 12 jeunes marocains revenus de Syrie. Barcelone, la capitale de la Catalogne, a été touchée par une attaque à la fourgonnette sur les Ramblas. Cette attaque avait été improvisée suite à l’explosion du squat occupé par la cellule jihadiste à Alcanar. Des attentats à la bombe de grande ampleur étaient en préparation depuis au moins deux mois sous la direction d’un imam marocain ayant séjourné en prison pour trafic de drogue. Le bilan humain est aujourd’hui de 15 morts et plus de 120 blessés parmi lesquels une trentaine de français. 8 des 12 terroristes sont morts.

– En Finlande le 18 août 2017 Abderrahman Mechkah un demandeur d’asile marocain a tué deux femmes et blessé 8 autres personnes à l’aide d’un couteau

– En Russie le 19 août 2017, dans la ville de Sourgout un homme se revendiquant de l’Etat Islamique a blessé 8 personnes à l’aide d’un couteau.

Martial Roudier

Photos : DR

Photo d’illustration : colonne irakienne progressant sur Tel Afar

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

2 commentaires

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*