Accueil » Politique » Journée identitaire dans le Gard le 10 septembre, la Ligue du Midi fait sa rentrée politique
Journée identitaire dans le Gard le 10 septembre, la Ligue du Midi fait sa rentrée politique

Journée identitaire dans le Gard le 10 septembre, la Ligue du Midi fait sa rentrée politique

25/08/2017 – 16h15 Nîmes (Lengadoc Info) – Après une période estivale très riche en action, la Ligue du Midi, les identitaires d’Occitanie, organise le dimanche 10 octobre dans le Gard sa journée de rentrée. Une journée patriotique avec de nombreux invités.

Renaud Camus, le général Piquemal, Pierre Vial et les Brigandes seront présents

C’est à quelques kilomètres de Nîmes que la Ligue du Midi fera sa rentrée politique le 10 septembre prochain de 10h à 17h. Cette année, la journée sera marquée par l’intervention de plusieurs invités. Ainsi on pourra retrouver l’écrivain Renaud Camus, à l’origine du concept de Grand Remplacement, mais également le général Christian Piquemal, l’ancien patron de la Légion Étrangère qui s’est engagé depuis dans le militantisme patriotique. Enfin, on pourra également écouter l’intervention de Pierre Vial, fondateur du mouvement Terre et Peuple et l’un des pères de la pensée identitaire.

Le groupe de musique patriote Les Brigandes sera également présent pour l’occasion. La conclusion de la journée sera assurée par Richard Roudier, président de la Ligue du Midi.

Un repas sera prévu le midi. Pour participer à la journée il est nécessaire de remplir le formulaire d’inscription. Selon les organisateurs, « pour le moment il y a près de 120 inscrits ».

Mineurs isolés étrangers et violence policière. Un été très dynamique pour la Ligue du Midi

Bien que la période estivale soit plus propice au farniente politique, la Ligue du Midi a fait les gros titres de la presse cet été.

Suite à la multiplication des agressions et violences de la part de mineurs isolés étrangers à Montpellier, la Ligue du Midi s’est engagée dans une série d’actions militantes. Après avoir organisé une tournée de sécurisation au Corum et à l’esplanade Charles de Gaulle, secteurs où ont eu lieu la plupart des agressions, les identitaires occitans ont mené une action spectaculaire dans les locaux d’une association subventionnée par les pouvoirs publics et spécialisée dans l’accueil des mineurs isolés étrangers.

Convoqués par la police, le président et le porte-parole de la Ligue du Midi ont été placés en garde à vue. Une garde à vue qui s’est terminée au bout de 24h lorsque Richard Roudier a dû être opéré en urgence après qu’un policier avait quasiment sectionné l’un de ses doigts. Une enquête est actuellement en cours.

Photos : Ligue du Midi

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

2 commentaires

  1. Bonjour,
    A quelques kilomètres de Nîmes ok, mais où exactement?
    Patriotiquement,

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*