Accueil » Social » Occitanie. 10 000 sans-emploi de plus en juillet, le Medef se réjouit de « l’effet Macron »
Occitanie. 10 000 sans-emploi de plus en juillet, le Medef se réjouit de « l’effet Macron »

Occitanie. 10 000 sans-emploi de plus en juillet, le Medef se réjouit de « l’effet Macron »

02/09/2017 – 08h00 Montpellier (Lengadoc Info) – En juillet 2017, la région Occitanie a connu une forte hausse du nombre de sans-emploi. Pourtant, Samuel Hervé, responsable du Medef de Montpellier-Sète, semble se réjouir de la nouvelle donne économique dans la région et y voit même un « effet Macron ».

Près de 10 000 personnes supplémentaires se retrouvent sans aucune activité en Occitanie

Les derniers chiffres du chômage, publiés par Pôle Emploi, sont sans équivoque. Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité (catégorie A) a explosé au mois de juillet. En passant de 332 780 demandeurs d’emploi de catégorie A à 342 730, c’est près de 10 000 personnes supplémentaires qui se retrouvent aujourd’hui sans aucune activité professionnelle. Un chiffre qui fait froid dans le dos alors que le nombre de sans-emploi était en baisse depuis le mois de janvier.

C’est la plus importante augmentation du nombre de sans-emploi depuis octobre 2016. Les départements les plus touchés sont la Haute Garonne (+ 3 340), l’Hérault (+ 1 900), le Gard (+ 1 620) et le Tarn (+ 900).

Le Medef se réjouit de la situation économique actuelle de la région Occitanie

Malgré cette importante hausse du nombre de sans-emploi au mois de juillet, tous le monde ne semble pas inquiet. C’est notamment le cas de Samuel Hervé, président du Medef de Montpellier-Sète, qui, dans une interview au Midi Libre cette semaine, considère que la région Occitanie bénéficie « de l’embellie économique enregistrée en France ces derniers mois ». Et lorsque le journaliste Gil Lorfèvre lui demande s’il a « l’impression que la politique économique insufflée par Emmanuel Macron va dans le bon sens ? », le représentant du syndicat des patrons lui répond :

« Il y a un effet Macron, c’est indéniable. Pour l’instant, je considère qu’il est business compatible. Lui et son équipe ont compris que ce ne sont plus les collectivités territoriales, bénéficiaires des impôts, qui créent les emplois mais bel et bien le secteur marchand. »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*