Accueil » Art de vivre » Rugby : le MHR renoue avec une large victoire à domicile !
Rugby : le MHR renoue avec une large victoire à domicile !
Crédit : Lengadoc Info

Rugby : le MHR renoue avec une large victoire à domicile !

03/10/2017 – 19h15 Montpellier (Lengadoc-info.com) –  Le MHR a donc surmonté la mauvaise passe de la semaine dernière, où il a trébuché face à Bordeaux et perdu pour la première fois de cette saison (17 à 47), en remportant brillamment la sixième rencontre du TOP 14, contre Brive, dimanche 1er octobre 2017 par le score sans appel de 54 à 10 (8 essais face à 1). Dans un stade Altrad moyennement rempli (8 928 spectateurs enregistrés), l’horaire du début de match (12h30) expliquant peut-être cela, et sous une belle embellie de la météo, le MHR a déployé un jeu efficace et tonique, se rassurant très vite après la déconvenue de la semaine précédente.

La première mi-temps démarrait plutôt mal pour le MHR et le CA Brive inscrivait très vite 3 points de pénalités par Marquès après 2 minutes de jeu. C’était sans compter sur le flair et le culot de Mogg qui récupère habilement un ballon sur le côté latéral droit, esquive la défense adverse et va planter un superbe essai (6ème minute), non transformé (5 – 3).

Le MHR joue avec sérieux et puissance, réussissant une pénal touche suivie d’une cocotte, pour aplatir un essai (22ème minutes) par le capitaine Bismarck Du Plessis, bien transformé par Pienaar (12 – 3).

Une nouvelle percée sur le côté droit permet à Nadolo de conclure par un essai en puissance et vitesse comme il est coutumier (25ème minutes), bien transformé (19 – 3).

Le MHR enchaîne avec sa spécialité de la saison, pénal touche, cocotte et à nouveau Bismarck Du Plessis qui aplatit au-delà de la ligne adverse avec pratiquement les ¾ de l’équipe qui a poussé (33ème minute), essai transformé (26 – 3). Nadolo dans ses œuvres intercepte le ballon à la 36ème minute et va inscrire un nouvel essai, bien transformé (33 – 3).

Première mi-temps complètement dominée par le MHR qui a déjà le bonus offensif dans la musette. Après un entracte où deux équipes de minimes de Jacou et de Juvignac ont révélé leur talent en herbe, la seconde mi-temps démarrait sous les mêmes auspices crispants pour le MHR. Durant plus de 10 minutes le jeu se déroulait dans les 22 mètres du MHR et Brive déployait une belle énergie sans arriver à concrétiser, le MHR assurant une défense en béton.

Le MHR se ressaisit, remet la main sur le ballon et après une très belle séquence, dont une mêlée en force, plante un bel essai de pénalité (57ème minute, 40 – 3).

Une percée sur le côté gauche, une habile passe chistera et c’est Fulgence Ouedraogo qui inscrit un essai (70ème minute, 47 – 3).

Brive ne baisse pas les bras, perce au centre et inscrit son seul essai du match par Mignardi (75ème minute, 47 – 10). Le MHR intercepte et perce sur le côté droit, inscrivant son 8ème essai par Nadolo, bien transformé par Cruden (54 – 10).

Prochaine rencontre, à l’extérieur cette fois, le 7 octobre 2017 face au Stade Français de Paris (11ème du TOP 14, 9 points). Podium à l’issue de la sixième journée du TOP 14 : 1er Montpellier (MHR), 24 points ; 2ème : Lyon (LOU), 22 points ; 3ème : Stade Toulousain (ST), 20 points.

Tivan.

Bonus 3.

Les « Avants », la seconde ligne.

Les deuxièmes lignes (numéros 4 et 5) sont traditionnellement les plus grands joueurs de l’équipe (2 mètres en général). Ils participent activement à la poussée lors des mêlées, déblaient dans les regroupements pour protéger ou récupérer le ballon et sautent généralement en touche.

Outre leur grande taille ce sont aussi des forces de la nature qui représentent la puissance de combat de l’équipe. Le numéro 5 est considéré comme un véritable moteur en mêlée. Il fait avancer son pack et arrache souvent des ballons à l’adversaire. Le numéro 4 est plus mobile et technique, mieux capable de jouer à la main.

Ce poste de deuxième ligne est souvent considéré comme ingrat car il est rare de voir un second ligne marquer des essais, voire avoir un ballon dans les mains. Pourtant ces hommes « de l’ombre » sont vraiment essentiels au sein de l’équipe, tant au niveau physique que psychologique.

Avis : il n’est pas bon d’énerver un deuxième ligne

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*