En France, 50 millions de poussins sont broyés ou gazés à leur naissance chaque année

14/08/2015 – 12h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Chaque année en France, près de 50 millions de poussins mâles nés en élevage sont broyés ou gazés car ils sont jugés inutiles à l’exploitation. Cette information a été révélée par l’association L214 en novembre dernier après avoir diffusé dans une vidéo le témoignage d’un employé d’un couvoir en Bretagne et qui raconte comment ces poussins sont éliminés.

Un témoignage choc et insoutenable qui a en a touché plus d’un puisque l’association L214 a lancé une pétition qui a réuni plus de 100 000 signatures. Une mobilisation importante au point que les parlementaires se sont saisis du sujet. Trente-six députés et sénateurs de droite et de gauche, ont demandé dans une question écrite au ministre de l’agriculture, Stéphane Le Foll, d’intervenir pour mettre fin à ces pratiques de broyage et de gazage de poussins dans les couvoirs.

Une réaction qui enchante Brigitte Gothière, porte-parole de l’association L214 :

« Nous avons écrit à tous les parlementaires à ce sujet, c’est la première fois que nous rencontrons un tel succès auprès d’eux. Je pense que si les poussins les ont fait réagir, c’est que dans le milieu politique comme le grand public on est loin d’imaginer les réalités de l’élevage industriel aujourd’hui. Chaque année, 90 millions d’œufs éclosent dans les couvoirs, la moitié environ, près de 50 millions, sont éliminés. »

Les parlementaires ont émis le possibilité de recourir à une solution alternative non-violente et qui a été également choisie par l’Allemagne. En effet, l’université de Leipzig a réussi a mettre au point un moyen de détecter le sexe des volailles dans l’œuf même dès le troisième jour. Une solution qui ne met pas un terme à l’élimination des poussins mâles mais qui a le mérite de stopper les souffrances physiques.

Le ministre de l’agriculture a assuré ce lundi qu’une réponse sera apportée aux questions des parlementaires.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

« Pêche au vif ». Après la Chasse, Eddine Ariztegui s’attaque à la Pêche

22/02/2021 – 19h00 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un tweet de Eddine Ariztegui, élu du parti …

3 Commentaires

  1. On a bien érigé l’avortement des bébés humains comme « droit fondamental » avec les bobos du PS …

  2. et pourquoi n’élève t on pas ces poussins males jusqu’au moment où ils peuvent etre consommé comme chapon ou avant d’etre adulte?

  3. le mieux est de les mettre dans des fermes où ils pourront vivre en tant qu’animaux de ferme et en tant qu’animaux de compagnie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.