Accueil » Société » Montpellier. Une femme violée au squat antifa Le Royal
Le Royal

Montpellier. Une femme violée au squat antifa Le Royal

22/02/2017 – 18h20 Montpellier (Lengadoc Info) – A Montpellier, l’ancien cinéma Le Royal, occupé illégalement depuis cet été par des activistes d’extrême gauche, a été la scène d’une agression sexuelle.

Un violeur au Royal Occupé

Au début du mois de février, les portes du squat d’extrême gauche « Le Royal occupé » ont soudainement été fermées pendant plusieurs jours et les événements prévus ont été annulés sans aucune explication de la part des occupants. Certains événements ont même été déplacés à Luttopia 003, un autre squat d’extrême gauche situé dans le quartier des Beaux Arts. Ce n’est que le 15 février que les squatteurs ont fini par expliquer la raison de la fermeture temporaire du Royal. Sur leur page Facebook, les occupants ont publié un communiqué annonçant qu’un viol avait eu lieu dans l’enceinte du squat lors d’un événement :

« Le royal occupé est un squat, un ancien cinéma à l’abandon réquisitionné par un groupe d’étudiants et de précaires. Nous avons fait de ce lieu un espace ouvert à vocation culturelle, politique et non-marchande.

Ici, il y a eu un viol pendant un événement public.

Nous nous adressons à vous pour dénoncer cet acte d’une violence extrême et profondément destructeur ».

Le reste du communiqué étant un discours général contre le viol, nous n’en saurons pas plus sur ce qu’il s’est passé.

Un fait isolé ? Pas vraiment…

Ce viol au Royal s’inscrit dans une suite d’agressions sexuelles qui ont régulièrement lieu au sein de la mouvance anarchiste et antifa à Montpellier. En 2015, un militant féministe montpelliérain témoignait sur un blog à ce propos :

« (…) des cas de harcèlements, de viols, de paternalisme et de condescendance sont monnaie courante dans le milieu dit militant, que certaines choses se savent et sont parfois dénoncées de façon interpersonnelle, mais qu’il n’y a jamais de dénonciation officielle et collective de ces actes. Toutes ces questions sont évacuées de façon expéditive en interne au bout de plusieurs mois. Je ne crois pas que que l’on puisse appeler cela du soutien aux victimes. »

Dans un communiqué, des militants féministes dénonçaient en 2014 :

« A ces façons d’opérer plus que critiquables, s’ajoutent des cas d’agressions sexuelles dont les témoignages sont mis sous silence, la parole de la victime n’étant pas prise en compte et fortement délégitimée (au sein de La Coordination des groupes anarchistes de Montpellier, dont font partie des membres de la collective34, collectif pourtant féministe). Ce n’est qu’après l’intervention de la CGA Paris, à la suite d’un énième viol, que l’organisation de Montpellier a daigné VOTER (?) pour décider de l’exclusion ou non de ce VIOLEUR. »

Des faits qui ne se limitent pas à Montpellier malheureusement. En 2016, la mobilisation « Nuit Debout » a été le cadre de plusieurs agressions sexuelles.

La fin du Royal Occupé ?

Pour les occupants du Royal, ce viol pourrait bien signifier la fin de l’aventure. En effet, le 28 février prochain, la cour d’Appel de Montpellier doit décider du sort du squat. Si le 9 août dernier la justice avait décidé de ne pas ordonner l’expulsion des squatteurs, réclamée pourtant par le légitime propriétaire des lieux, il sera difficile cette fois-ci de fermer les yeux sur les problèmes que soulèvent ce squat.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

PMA

PMA. Quel bilan pour la première manifestation de Marchons Enfants ? [Interview]

13/10/2019 – 16h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Une semaine après la première manifestation contre la …

5 Commentaires

  1. Tiens tiens… Mais qui écrit de tels articles? Ne serait-ce pas un soutien de violeurs, justement?
    http://lahorde.samizdat.net/2017/02/13/lengadoc-info-un-outil-de-propagande-identitaire-deguise-en-site-dinfos-locales/

  2. quel journal racoleur et peu joyeux ! Vivez au lieu de hair ! Mondialisez vous ! Au lieu de rester terrés dans vos petites coquilles de tellines 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.