Collectif Marianne
Crédit : Lengadoc Info

Daniel Auguste : « Nous voulons une section du collectif Marianne à Montpellier » (Interview)

24/03/2017 – 14h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Daniel Auguste, président du collectif Marianne était à Montpellier ce mercredi 22 mars pour présenter ce collectif issu du Front National qui vise à implanter le parti de Marine Le Pen au sein des universités. Lengadoc Info est allé à la rencontre de ce jeune étudiant natif de Montpellier.

Lengadoc Info : Pouvez-vous présenter le collectif Marianne, ses objectifs et sa stratégie ?

Daniel Auguste : Le Collectif Marianne est un collectif d’étudiants patriotes engagés au côté de Marine Le Pen pour pouvoir porter son projet dans les écoles et les universités. Hier nous étions un think tank, aujourd’hui nous devenons un syndicat étudiant et nous avons vocation à nous présenter aux élections universitaires pour avoir enfin une voix patriote dans les universités.

Lengadoc Info : Bien qu’étant le premier parti chez les jeunes, le Front National semble avoir encore des difficultés à entrer dans les universités, comment comptez vous changer cela ?

Daniel Auguste : D’abord par la formation de nos jeunes, on veut des étudiants patriotes parce qu’aujourd’hui l’enseignement, avec le culte de la repentance notamment, ne pousse pas à aimer son pays, ne pousse pas à devenir patriote. Nous voulons pour l’ensemble de nos compatriotes un enseignement de qualité qui pousse à aimer la France.

Lengadoc Info : Quelles ont été les propositions faites par le collectif Marianne et qui ont été intégrées au programme de Marine Le Pen ?

Daniel Auguste : Tout d’abord sur la laïcité avec l’extension de la loi de 2004 sur l’interdiction du port ostensible des signes religieux. Pour la formation professionnelle, nous voulons la création de classes préparatoires aux grandes écoles professionnelles afin d’avoir un enseignement professionnel de qualité et d’excellence. Afin de favoriser le rayonnement de la France, nous avons proposé la création d’un Erasmus de la francophonie.

Lengadoc Info : Quelles ont été les actions du collectif Marianne sur le terrain et qu’est-ce que vous envisagez pour le futur ? Vous êtes ce mercredi à Montpellier, doit-on s’attendre à la création d’une section du collectif à Montpellier ?

Daniel Auguste : Oui, nous voulons une section du collectif Marianne à Montpellier parce qu’il y a aussi des problèmes dans les universités montpelliéraines. A la Sorbonne on s’est opposé à la venue de Marwan Muhammad, président du Collectif contre l’Islamophobie en France (CCIF). Mais à Montpellier il y a également du communautarisme, la progression de l’islam radical et nous aurons à lutter contre ces associations là au sein de la fac de Montpellier.

Lengadoc Info : Ne craignez vous pas d’entrer en confrontation avec les autres syndicats étudiants, notamment d’extrême gauche ?

Daniel Auguste : Je ne doute pas de la maturité de ces syndicats pour accepter la République et la démocratie fondée sur le pluralisme politique. Je pense qu’ils auront l’intelligence de nous ouvrir leurs bras.

Propos recueillis par Jordi Vives

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.