Terrorisme
Procession sous haute sécurité pour la Saint Roch. Crédit : Lengadoc Info

Terrorisme. Une église de Montpellier visée par un projet d’attentat?

06/04/2021 – 14h45 Montpellier (Lengadoc Info) – On en sait un peu plus concernant les motivations de cette famille de 5 femmes interpellées dans la nuit de dimanche 4 avril 2021 dans le quartier de la Devèze à Béziers. Alors que la garde à vue s’est trouvée prolongée pour les besoins de l’enquête, certains éléments indiquent que la cible du projet d’attentat à l’explosif était une église de Montpellier à l’occasion de la fête de Pâques.

Une interpellation déclenchée en urgence

C’est suite à une surveillance des réseaux sociaux que l’interpellation a été déclenché en urgence. La jeune femme de 18 ans, semble-t-il au cœur de l’enquête, aurait effectué des menaces assez précises concernant un passage à l’acte terroriste imminent. L’interpellation a donc eu lieu à 2h00 du matin par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), secondés par des éléments du RAID.

Alors que dans un premier temps, seule la jeune femme de 18 ans devait être concernée, c’est l’ensemble de la famille qui a été interpellée et placée en garde à vue. En effet, les éléments retrouvés sur place et concernant ce projet d’attentat étaient au vu et au su de tous les habitants de l’appartement perquisitionné. Les 3 sœurs ainsi que la mère de la jeune femme ont donc été placées en garde à vue. Toutes -sauf une jeune adolescente de 14 ans- ont été transférées au siège de la DGSI à Levallois-Perret.

Le parquet national antiterroriste (Pnat) a ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs terroriste » et pour « détention et fabrication d’explosifs en relation avec une entreprise terroriste », pour déterminer la nature du projet éventuel.

Des éléments matériels très nombreux

Dans l’appartement lui-même ont été trouvés « de très nombreux éléments matériels » concernant cette préparation d’attentat. Notamment des bouteilles en plastiques remplies de billes et d’aluminium scotchées entre elles pouvant recevoir de la matière explosive. Des produits chimiques pouvant rentrer dans la confection de TATP, un explosif artisanal très prisé par les jihadistes, notamment lors des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. D’après certaines sources journalistiques, un dispositif de mise à feu comprenant un téléphone portable relié à ces bouteilles aurait également été retrouvé.

Les policiers ont également placé sous scellés un sabre japonais dont l’enquête devra déterminer s’il faisait partie du projet d’attentat.

Concernant l’état d’esprit de la principale suspecte, la radicalisation ne semble faire aucun doute. Elle a été décrite comme « instable » et ayant développé « une fascination morbide » pour les exactions d’organisations terroristes comme l’Etat islamique. Des photos de Samuel Patty -le professeur décapité le 16 octobre 2020 par un jihadiste tchétchène après de fausses accusations d’islamophobie d’une élève musulmane– auraient également été retrouvées par les enquêteurs au sein du domicile.

La cible visée par le projet d’attentat à l’explosif était une église de Montpellier. La fête de Pâques est la fête la plus importante pour les chrétiens puisqu’elle est la célébration de la résurrection du Christ. C’est ce jour sacré qui est fréquemment choisi par les terroristes islamistes pour attaquer les chrétiens. Concernant ce choix, le journal Metropolitain indique : « Il semble que des interceptions téléphoniques, des messages sur les réseaux sociaux et des documents saisis lors de la perquisition, indiquent que la jeune adulte avait réalisé des repérages autour d’une église à Montpellier. Et qu’au vu des contenus verbaux et écrits, le passage à l’acte était imminent, sans doute dimanche ou ce lundi de Pâques. ».

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

« QUI ? ». Décidément toutes les pancartes ne se valent pas !

13/08/2021 – 12h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Il est très commun pour qui arpente les manifestations (et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.