Accueil » Notre rédaction, nos contributeurs

Notre rédaction, nos contributeurs

Nos journalistes :

Jordi Vives (rédacteur en chef)

Romain Candolle

Philippe Lambertin

 

11 Commentaires

  1. Bravo pur ce nouveau site d’info.
    Nice Provence info ne parle pas des BdR,lengadoc-info parlera t-il de ce département?

    Ci-dessous un lien qui vous renvoi à un article de La Provence en prévision de la fête de l’Aïd.

    http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/3034729/les-mouvements-des-ovins-limites-dans-les-bouches-du-rhone.html

  2. Merci d’exister dans ce monde de presse vénale ou étranglée!

  3. Le 19 avril 2015 à 15 heures, la pièce de théâtre « LE SERMENT DE L’ORANE » sera jouée au théâtre Zinga Zanga de Béziers – organisée par le Cercle Algérianiste de Béziers, avec la participation des Cercles Algérianistes de Montpellier, Narbonne et Sète et de l’association La Croix du sud de Valras – Avec l’aide bienveillante et le soutien de Monsieur le Maire de Béziers – représentation unique –
    Cette pièce, dont ce sera la 8ème représentation, se passe dans le milieu étudiants d’Oran en 1961 et 1962
    —————————————————————————————————————————————
    Le Serment de l’Orane – pièce dramatique, historique –
    A la fin de l’année 1961, Jean-Pierre, président de l’association des Etudiants d’Oran, et les membres de son bureau vivent les derniers mois de l’Algérie Française, qui se meurt. Au milieu d’évènements où s’entremèlent attentats du FLN, réactions de la population et de l’OAS, couvre feu et perquisitions, enquêtes des Renseignements Généraux. Ils vivent dans l’angoisse. Ils échappent miraculeusement à l’horrible journée du 5 juillet 1962, avant de se retrouver à Marseille où ils font le serment de rester fidèles aux valeurs de leurs
    aïeux.
    En prologue, un professeur d’histoire fait un exposé destiné aux étudiants – mais aussi aux spectateurs – sur l’histoire du Nord de l’Afrique depuis la création de Carthage jusqu’à l’arrivée des français en 1830.
    ————————————————————————————————————————————–
    Les réservations sont à faire par e mail lesermentdelorane@numericable.fr – ou au 06 85 25 23 00

    ————————————————————————————————————————————–
    http://www.jh-dhonneur.fr
    Pour visualiser la bande annonce, cliquer sur ce lien : http://youtu.be/7e0d6jkxlvc

    Retrouvez nous sur Facebook https://www.facebook.com/groups/lesermentdelorane/

  4. Merci pour votre site de réinformation, la presse quotidienne ne faisant pas son travail, nous avons encore internet.

    Si cela vous intéresse, une vidéo de 5 minutes sur l’Europe, telle que nous l’aimons :
    https://www.youtube.com/watch?v=W_j-0Ut7mhE
    Elaborée par :
    http://institut-iliade.com/etre-europeen-plus-dun-million-de-vues-sur-youtube/

    « L’Europe, ce n’est pas Lampedusa, c’est notre civilisation.
    L’Europe, ce n’est pas l’organisation de Bruxelles, pas davantage une monnaie ou une banque centrale.
    L’Europe, ce n’est pas un espace mondialisé et sans frontière.
    L’Europe, ce n’est pas le monde africain ; ce n’est pas non plus une terre d’Islam.
    L’Europe ce n’est ni la laideur ni le non-art.
    L’Europe, c’est le continent des Européens.
    L’Europe, ce sont des millénaires d’histoire, 700 millions d’Européens.
    L’Europe, c’est une identité : la civilisation européenne et chrétienne… »

    Soyez vifs

  5. L’UE est à l’Image de la France , une médiocratie et cela était insupportable pour les démocrates Anglais . Les députés européens se sont votés une augmentation de 1500 euros , lire la suite = http://www.leprogres.fr/france-monde/2011/03/04/les-deputes-europeens-se-votent-une-augmentation-de-1500-euros
    La France est dans le côté obscur de la force=cliquez : : https://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/060316/la-france-est-dans-le-cote-obscur-de-la-force-0
    Une démocratie qui n’évolue pas, est soumise à la médiocrité des Hommes = http://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/250515/une-democratie-qui-nevolue-pas-est-soumise-la-medioc
    et La France ne peut être sauvée que par les insoumis=Vous pouvez voir la suite à l’adresse suivante : http://blogs.mediapart.fr/edition/critique-raisonnee-des-institutions-judiciaires/article/160615/la-france-ne-peut-etre-sauvee-que-par-les-insoumis

  6. ce n’est pas de la réinformation, c’est de la réactualisation du nazisme.
    vos commentaires et articles puent la sauvagerie, sous couvert d’une écriture de « bon sens », elle renvoie à l’âge des cavernes, finalement, à une idée du monde qui ne reviendra jamais.
    respirez un bon coup, voire pétez un bon coup, et buvez un bon verre d’eau fraiche, et tout sera bien.
    repos, soldats d’arrière garde, Hitler est bien mort.
    vous tentez de gagner des gens à votre cause, en leur faisant croire à une espèce de déontologie d’information autre, qui ne se trouve pas dans les médias aux mains du pouvoir.
    il n’y a pas besoin ni de médiapart ni du canard enchaîné, ni de charlie, pour apprendre à décripter l’info qui pue ; il suffit juste d’être dans la cité et pas de profiter de la cité.
    du coup, vous prenez les gens pour des cons, des ignares et que vous seuls avez la science infuse.
    mais vous n’êtes pas responsable, comme le bâton sur le dos du réfugié asséné par l’un des vôtres, mais cette masse de moutons de panurge qui vous suit béatement comme des cons, qui refusent de se secouer le citron pour penser : penser, ça fait mal à la tête.
    la décompléxion, désinhibition, « libéreré, décoincé, et j’en passe, la parole haineuse. que de temps perdu dirait Proust.
    pourquoi ne pas passer ce temps à chercher comment se débarrasser de la haine, du conflit, de la guerre ?
    ça ne rapporte pas, et faire un journal d’information qui tente de faire dans la liberté de ton, ça, ça paye coco.

  7. Vous ne relayez pas l’information de manière neutre, vous ne la montrez que sous le prisme « identitaire / anti musulman / anti Europe / anti institutions etc » et uniquement sur les sujets que vous pouvez attaquer sous cet angle.
    C’est un site d’opinion d’extrême droite. Point.

    • Le dernier mot de votre commentaire : point, montre parfaitement votre état d’esprit. Rien ne vous fera changer d’avis, et surtout pas les faits. Enfin merci vous m’ avez bien fait rire.

  8. voilà bien un jugement explicite, on n’a plus le droit de dire tout haut ce que l’on pense!
    les condamnations contre les patriotes pleuvent comme à gravelottes, tandis que les juges laissent passer tout ce qui est bienpensant, islamophile etc.
    ce fachisme rampant est à l’oeuvre, on le sait!

  9. Gouverneur Pierre

    Merci de diffuser : Notre système judiciaire ne correspond pas à notre idéal républicain

    Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République,
    Suite au courrier que je vous ai adressé, le 5 novembre 2017, faisant état de dysfonctionnement de la Justice, – pour lequel votre réponse du 21 décembre 2017, a consisté à me faire savoir qu’étant garant de son indépendance, vous ne pouviez intervenir-,
    vous trouverez, néanmoins, ci-joint, l’ultime courrier adressé à Monsieur le Procureur Général de la Cour d’appel de ……, qui précise qu’un refus de ma requête ne me permettrait pas de poursuivre par des procédures, aussi contraignantes que longues, aussi coûteuses qu’accablantes, de par le déni de Justice constant, dont nous sommes victimes, depuis cinq ans, et de par la grande probabilité que ce dernier puisse perdurer, grâce au système actuel qui l’autorise.
    En effet, force, est de constater, que les défaillances dénoncées de Magistrats et Avocats, sont facilitées par leur quasi immunité, qui est, non seulement, propice à leur corporatisme et à des suffisances exacerbés impropres, jusqu’à faire fi de leur éthique, mais qui est, aussi, et contraire au principe d’égalité en droit de notre République, et inconvenante au fait que le peuple, au nom duquel la Justice est rendue, attend exemplarité et intégrité de ceux en charge de la rendre.

    Si, comme tout citoyen, les Magistrats répondaient de leurs fautes, cela ne pourrait que conforter la justesse et la pertinence de leur indépendance, à l’égard du pouvoir politique, ou autres.
    Si les Avocats ne disposaient pas d’assurance professionnelle générale, en charge de couvrir leurs fautes, ils devraient les réparer, personnellement, comme tout citoyen.

    N’est-il pas du devoir du Pouvoir politique de dissuader toute malversation de ceux en charge de rendre justice, – en supprimant ces privilèges, dont ils jouissent, indéniablement propices à des abus ?
    Il ne suffit pas de revêtir une robe, pour être infaillible.

    Dans notre cas, qui est loin d’être isolé, Avocats et Magistrats n’ont cessé de tenter de nous dissuader d’obtenir justice (perte de dossier, refus de réparer escroquerie au jugement les impliquant, outrage à Magistrat pour avoir osé lui écrire qu’il se trompait …, non respect du principe du contradictoire …).
    Un système judiciaire qui autorise de tels dysfonctionnements n’est-il pas réformable ? Un magistrat, reconnu coupable, par le CSM, après de nombreuses années de procédures d’appel, faisant supporter la réparation par le contribuable, n’est-ce pas indigne ? Un Avocat qui préfère protéger un confrère de ses fautes, au détriment de son client, est-ce digne ? La France, qui a agréé un texte de la Commission européenne de Justice, précisant que tout Humain peut se défendre seul, et qui ne le respecte pas, est-ce digne ? … Une plainte peut-elle être rejetée, sans même être dénommée et jugée ? …
    Dès que la faute d’un Magistrat, ou d’un Avocat, est révélée, en cours de procédure, ne devrait-elle, sans tarder, être jugée et réparée ?
    Si la Cour d’appel refuse ma requête, ci-jointe,
    je ne puis, du fait de mon âge, de par le préjudice moral et financier grandissant et éprouvant, de par mon désir de contribuer à l’idéal de transmettre un meilleur, que dénoncer, publiquement, le fait que les personnes en charge de Justice, puissent accabler malhonnêtement, des honnêtes gens, grâce à leur assurance immorale de ne pas avoir, à en rendre compte personnellement et financièrement, comme tout citoyen.
    Se confronter à la forteresse du système actuel judiciaire de notre pays, relève, malheureusement, du combat de David contre Goliath. Mais, un citoyen attaché à nos louables principes de liberté et d’égalité, qu’il faut, sans cesse, préserver et développer, devrait pouvoir inviter le pouvoir politique à faire les réformes nécessaires pour moraliser notre Justice, – ce qui, en outre, contribuerait à supprimer la lenteur excessive et coûteuse des procédures, si l’on s’appliquait, notamment, au respect du contradictoire, dès la première instance, par une confrontation réelle des parties, en présence des Juges, ce qui éviterait nombre de reports intempestifs, de fautes et erreurs dues aux décisions prises dans leurs isoloirs, qui rendent, souvent, superfétatoires, les audiences publiques actuelles…
    Sans justice équitable, la République n’est qu’illusion.

    Croyez, Monsieur le Président de la République, à mes sincères salutations, d’autant plus respectueuses, si vous engagez, de par la hauteur de votre charge, et la majorité dont vous disposez, la réforme de notre Justice, qui en a profondément besoin, ce qui ne pourra que réjouir notre peuple.
    Pierre Gouverneur
    Créateur du terme « transréalisme », en 1993, lors d’une exposition dans sa Galerie du Château d’Homécourt, qui précise que l’évolution idéale de la conscience humaine repose sur sa capacité à développer le respect de soi, des autres, … Initiative qui fut appréciée par René Huyghe de l’Académie française, au point de considérer que le terme méritait de se fixer …

    Français amoureux de leur pays et fiers de ses avancées dans le sens de l’égalité en droit, de la liberté d’expression, de la fraternité qui implique le respect mutuel entre ses concitoyens, afin de servir d’exemple concret à tous les peuples, signez et partager cette pétition :
    Réformons notre justice pour la rendre, enfin, conforme aux principes humanistes de notre République, ou à sa moralisation qui implique déjà de supprimer tous les privilèges inadmissibles dont bénéficient ceux en charge de la servir et de la rendre.
    Trouvez-vous, ainsi, légitime que les Magistrats qui commettent, délibérément, des fautes, dans leur jugements, soient, les seuls, parmi les citoyens de notre pays, à être dispensés de les réparer ?
    Exigeons des élus et partis politiques qu’ils suppriment l’immunité des Juges, qui peuvent, actuellement, faire preuve de partialité délibérée, sans avoir à en rendre compte personnellement aux honnêtes justiciables qu’ils accablent.
    Signons et partageons cette pétition
    https://www.mesopinions.com/petition/justice/suppression-immunite-juges/28468
    L’indépendance de la Justice n’a pas pour objet de protéger les défaillances de ceux en charge de la rendre.
    En démocratie, tout pouvoir implique contre pouvoir.
    En république, l’égalité en droit implique nul passe droit ou privilège d’antan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.