Sommières

Sommières. Une plainte contre le maire après un viol à la maison de retraite

07/06/2016 – 17h50 Sommières (Lengadoc Info) – Stéphanie Alcais Leviez, conseillère municipale à Sommières, a déposé plainte il y a quelques jours avec son frère, contre Guy Marotte (DVG), maire de la commune, suite à l’agression sexuelle dont a été victime sa mère, Paulette, en 2010, alors que cette dernière était pensionnaire de la maison de retraite.

C’est une affaire qui remonte à six années en arrière. En 2010, Paulette, une sexagénaire résidant à l’EHPAD « La Coustourelle », à Sommières, est victime d’une agression sexuelle. Un fait qui a été aggravé pour la famille par le silence de la maison de retraite. Ce n’est qu’en 2012 que Stéphanie Alcais Leviez et sa famille vont découvrir l’affaire. Parvenant à se procurer un document de l’établissement prouvant les faits, la famille a décidé de porter plainte à la gendarmerie mais sans grand succès. « On n’a jamais rien reçu, on ne nous a jamais contactés, il ne s’est rien passé » précise Stéphanie Alcais Leviez.

Le maire de Sommières reste bien silencieux

Face à l’absence de réaction de la justice, la famille a décidé de relancer l’affaire en saisissant de nouveau le tribunal il y a une dizaine de jours et en attaquant le personnel de la maison de retraite mais également son conseil d’administration dont est membre le maire de Sommières, Guy Marotte, à qui Stéphanie Alcais Leviez reproche son silence. « L’enquête a duré un an, il a été entendu, il ne me l’a même pas dit » ajoute-elle. Exaspéré, Stéphanie et son frère ont également fait appel au député de leur circonscription, Gilbert Collard (RBM). Celui-ci a écrit à Guy Marotte pour lui demander s’il avait diligenté une enquête et les mesures qu’il a prises afin « d’éviter que de tels agissement inacceptables et délictuels ne se reproduisent ». Un courrier auquel Guy Marotte a refusé de répondre selon Stéphanie Alcais Leviez.  

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Education nationale, usine à crétins de la France ? Entretien

14/05/2021 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Nivellement par le bas, crétinisation, écriture inclusive, Samuel Paty, …

One comment

  1. Dans un département à majorité gauchiste ce n’est pas étonnant ,tous se couvrent et si la gendarmerie n’intervient pas sur plainte directe elle se trouve muselée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.