Ménard

Béziers. Un lycée public accueille un « forum » anti Ménard

05/09/2016 – 19h20 Béziers (Lengadoc Info) – Au lycée Henri IV à Béziers, on ne s’embarrasse pas avec l’obligation de neutralité du service public. Les 25 et 26 août derniers se tenait dans la ville de Robert Ménard, le forum des Clionautes, un collectif de professeurs d’histoire-géographie, une association qui a pour objectif « la promotion et la défense de l’enseignement de l’histoire, de la géographie et de l’éducation civique, juridique et sociale ». Mais derrière cette description neutre se cache une réalité plus « politique ».

Des professeurs-miliants contre Robert Ménard à Béziers

A Béziers, les Clionautes sont connus pour être de farouches opposants à la politique de Robert Ménard. Loin du devoir de réserve auquel est astreint chaque fonctionnaire, les Clionautes militent au sein des établissements scolaires biterrois contre le maire de Béziers et ils ne s’en cachent absolument pas. Ainsi, dans leur communiqué annonçant leur forum, les Clionautes déclarent que « le choix de Béziers » pour organiser ce forum « ne doit rien au hasard » :

« C’est à Béziers, plus que dans d’autres points du territoire, que nous sommes confrontés à une remise en cause directe de notre métier. Au-delà d’une spécificité politique, la communication de la mairie de Béziers s’inscrit dans une logique d’instrumentalisation de l’histoire à propos de laquelle les Clionautes, présents sur le terrain, ont riposté. »

Pour Bruno Modica, un des organisateurs de ce forum et professeur au lycée Henry IV, les Clionautes sont « les sentinelles du savoir et de la connaissance contre l’instrumentalisation de l’Histoire ». Dans une interview à France 3, Bruno Modica revendique le caractère militant et politique de ce forum : « Oui c’est un acte politique au sens où nous intervenons comme historiens et géographes dans la cité, ce qui est le sens premier de la politique ».

Jean-Claude Gayssot invité d’honneur des Clionautes à Béziers

Le forum des Clionautes s’est conclu le vendredi 26 par une intervention de Jean-Claude Gayssot, communiste et auteur de la très polémique loi Gayssot, première véritable loi mémorielle. Présentée par les Clionautes comme « une loi anti-raciste contre l’instrumentalisation de l’Histoire », cette loi Gayssot connaît de nombreux opposants. De Simone Veil à Jean Pierre Azéma, nombreux sont les intellectuels, politiques et historiens craignant de voir la recherche historique être encadrée par la justice.

Un établissement scolaire public peut-il accueillir une réunion politique ?

En accueillant ce forum des Clionautes, le lycée public Henri IV entre en opposition avec la législation en vigueur, « l’obligation de neutralité impose que le comportement de l’agent, les actes ou décisions qu’il prend, soient dictés uniquement par l’intérêt du service public, et non par des convictions religieuses ou personnelles ». Faut-il en déduire que la lutte contre la politique de Robert Ménard relèverait de « l’intérêt du service public » ?

Les lycées relevant du conseil régional, faut-il voir dans cette démarche une volonté de l’équipe de Carole Delga (PS) de profiter de leur position pour nuire au maire de Béziers, quitte à passer outre les lois ? 

Jordi Vives

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Génération Identitaire menacé de dissolution par Darmanin

19/02/2021 – 20h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le mouvement Génération identitaire entend organiser samedi 20 février …

6 Commentaires

  1. Ancien chef d’établissement, je puis répondre que l’avis du proviseur est secondaire du fait que la demande concernant ce colloque a du être adressée au Rectorat. D’autant que la majorité du Conseil Régional est la même que celle du gouvernement, comme j’ai eu l’occasion de le vivre dans une autre ville où un colloque de ce genre était organisé. Bien évidemment, aucune connotation politique n’aura été annoncée, mais combien de débats très orientés ont été autorisés en des lieux publics,relevant notamment du ministère de l’Education nationale!

  2. C’est la chienlit. Vivement mai 2017. Je rêve d’un FN avec 51% dès le premier tour.

  3. marie-chantal françoise revalor

    Les Pro-Ménard doivent y aller et se faire entendre par leurs idées et dans le calme !

  4. Le faire savoir est un point de plus pour Robert Ménard qui fait un boulot formidable. Ces profs d’Histoire que nous avons vu par ailleurs feraient bien de se mobiliser au sujet des programme détricotés de Belkacem, ah, mais oui, là, c’est de l’idéologie marxiste, effacer l’histoire, la manipuler, n’est pas critiquable si cela sert les intérêts des francs macs.
    Bientôt la libération, préparons les tondeuses.

  5. On nage en pleine désinformation et coups tordus. L’instrumentalisation part bien de cet individu devenu maire de Béziers, qui instrumentalise l’Histoire à des fins personnelles et politiques . N’a-t-il pas eu l’aval du F-haine? Tout juste. Pour le Forum il s’agissait BIEN de remttre l’HISTOIRE au centre des préoccupations des citoyens. A commencer par rappeler qui fut Jean Moulin, ce qu’il fit et pourquoi il a été dénoncé torturé sans jamais n’avoir parler. Quand je lis le dernier post je comprends que les anciens miliciens, pétainistes et autres partissans de la Nostalgérie ont eu -hélas- une longue descendance…. Les colonnes des journaux, les commentaires et prises de position à l’emporte-pièce veulent faire la loi dans ce pays! un comble! STOP!!!! il est temps de remettre à leur place tous ces fachos nouvelle mouture!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.