La presse de gauche mal en point dans la région

15/11/2014 – 19h00 Marseille (Lengadoc-info.com) – La SA Seilpca, société éditrice du journal La Marseillaise (ou l’Hérault du Jour à Montpellier) a été placée hier en redressement judiciaire a annoncé son PDG, Jean-Louis Bousquet. En crise depuis 2012, ce journal marqué très à gauche a dû se séparer de près d’une quarantaine d’employés depuis deux ans. Pour faire face à cette situation, la direction avait déjà annoncé au mois de Septembre qu’elle mettait en place une souscription auprès de ses lecteurs. A cette occasion, Jean-Louis Bousquet avait rappelé les fondamentaux de La Marseillaise et son engagement pour « une alternative sur la base d’une politique de gauche » et « la lutte contre le Front National » qu’il comparait à un « cancer »

Journal de propagande communiste pendant la Seconde Guerre Mondiale, La Marseillaise est restée jusqu’à la fin des années 1990, un média très lié à la mouvance communiste. Le journal est aujourd’hui distribué dans les Bouches-du-Rhône, le Var, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, le Gard et l’Hérault.

Photo : PCF 13

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.