Accueil » International » Jean-Claude Juncker : « La Catalogne ne pourra pas devenir membre de l’Union Européenne »
Jean-Claude Juncker : « La Catalogne ne pourra pas devenir membre de l’Union Européenne »

Jean-Claude Juncker : « La Catalogne ne pourra pas devenir membre de l’Union Européenne »

19/09/2017 – 18h05 Barcelone (Lengadoc Info) – Alors que le référendum sur l’indépendance de la Catalogne approche à grand pas, Jean-Claude Juncker a annoncé que l’Union Européenne soutiendra les institutions espagnoles et que la Catalogne ne pourra pas devenir membre de l’Union Européenne.

L’Union Européenne ne veut pas d’une Catalogne Indépendante

Jusqu’à présent, les institutions de l’Union Européenne étaient restées relativement discrètes à propos du référendum sur l’indépendance de la Catalogne qui doit avoir lieu le 1er octobre prochain. Le président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, a pourtant tenu à réaffirmer la position de l’UE sur ce sujet lors d’une interview sur Euronews le 14 septembre dernier. Pour lui, la question est sans équivoque, l’Union Européenne soutiendra l’Espagne :

« Nous avons toujours dit que, en la matière, nous allions suivre, en les respectant, les arrêts de la Cour constitutionnelle espagnole et du parlement espagnol. »

Or la Cour constitutionnelle espagnole a décidé de suspendre la loi votée par le parlement catalan permettant la réalisation de ce référendum. Si la décision de Madrid ne semble pas réellement poser de problème aux nationalistes catalans qui ont décidé d’aller jusqu’au bout de leur démarche, cela permet également de savoir dans quel camp se situent les institutions européennes. Jean-Claude Juncker a également ajouté que « si un oui à l’indépendance de la Catalogne voyait le jour, à voir, nous respecterions ce choix mais la Catalogne ne pourra pas devenir, le lendemain matin, membre de l’Union Européenne ».

Pour devenir un membre de l’UE, la Catalogne devra donc suivre l’ensemble du processus d’adhésion. Une démarche inutile puisque cela nécessitera l’accord de tous les états membres… et donc de l’Espagne.

De son côté, le président du Parlement Européen, l’italien Antonio Tajani, a déclaré que « n’importe quelle action contre la Constitution d’un État membre est une action contre le cadre légal de l’UE ».

En 2014, l’Union Européenne s’était déjà prononcée contre l’indépendance de la Catalogne.

Deux nouveaux sondages donnent les indépendantistes gagnants et une forte participation

Ce lundi, deux enquêtes d’opinion pour deux journaux, l’un catalan, l’autre espagnol, donnent les indépendantistes vainqueurs le 1er octobre prochain. Pour le journal Ara, le oui à l’indépendance remporterait la majorité des voix avec 44,1% contre 37,1% pour le non, les nuls et blancs représentant 17,8% des bulletins. De son côté, le journal El Diaro annonce 59,5% pour le oui, 30,7% pour le non, et 9,9% de votes blancs et nuls.

Les deux sondages annoncent une forte participation avec près de 60 % de taux de participation. Une estimation importante puisqu’en 2014, la consultation citoyenne n’avait rassemblé que 40 % des électeurs.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

5 commentaires

  1. La Catalogne est Européenne, la question est de savoir de quelle Europe parlons nous, celle des Juncker en place ou celle à venir ?
    Celle de la Catalogne libre ou celle de la Turquie en son sein ?

    #StopUeuropéisme #EuropeEuropéenne

  2. Cet individu pourrait bien avoir une désillusion avec ses propos , la majorité des grandes entreprises Françaises …allemandes et autres travaillent plus avec la Catalogne ( plus de la moitié de leurs marchés qu’avec le reste de l’Espagne) que choisiront elles ?

  3. Alberto Da Giussano

    [Posté depuis Milano – Italie du Nord] *

    Que Mrs Jean-Claude Juncker ; Emmanuel Macron et tous ces ‘’Mrs.’’eurocratiques‘’ se rassurent :

    1 – Un tel problème National et identitaire ne risque malheureusement plus guère de se produire en France par exemple (hormis en Corse … j’espère !).
    Et ne risque, plus particulièrement, plus guère de se produire en Catalogne ‘’française’’ …
    Ayant eu l’occasion de faire quelques séjours dans les ‘’Pyrénées Orientales’’ (et entres autres à Perpignan) je peux témoigner ici que les autochtones catalans (et la langue catalane) ne sont plus (hormis dans quelques campagnes délaissées) qu’une minorité parmi tant d’autres beaucoup plus prolifiques (manouches, maghrébines, …) et beaucoup plus favorisées (APL, RMI, RSI, allocations familiales …) par cette France, leur ‘’grande nation’’ modèle.
    France qui fût d’ailleurs le berceau historique des Rois Bourbons d’Espagne (et de ceux du Royaume des Deux-Siciles -l’Italie du sud); Rois qui ne sont malheureusement plus de la classe de ceux Castillans d’Isabelle ou de ceux Aragonais de Ferdinand.

    2 – Ni la Catalogne ni la Castille, ni aucune autre Nation européenne ne risquent de quitter l’Europe !
    Quitter l’Europe …. Comment donc le feraient-elles ?
    À moins qu’un puissant tremblement de terre ne la sépare du reste du continent et la fasse dériver au milieu des océans je ne vois d’ailleurs pas comment une Nation européenne pourrait quitter l’Europe ?

    * Je suis italien du nord (de Lombardie).

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*