Euphrate

Syrie. L’armée Syrienne franchit l’Euphrate

19/09/2017 – 17h40 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 40 – Après avoir brisé un siège de plus de 3 ans sur Deir Ez-Zor et son aéroport, l’Armée Arabe Syrienne a, à la surprise générale, traversé l’Euphrate. Franchissant ainsi la frontière naturelle la séparant de ses territoires de l’Est. Annihilant pour l’occasion le projet des américains de partition du territoire syrien entre un Ouest syrien sous influence russe et un Est kurde sous influence américaine.

Pacification de Deir Ez-Zor

La fin du siège de Deir Ez-Zor ne signifie pas l’arrêt des hostilités dans la zone. Au contraire, c’est le point de départ pour le développement des opérations de nettoyage de toute présence de l’Etat Islamique dans la région. Il faut garder à l’esprit que les combats se situent désormais au cœur du territoire de l’Etat Islamique. La vallée de l’Euphrate est entièrement acquise à la cause jihadiste et concentre toutes les ressources militaires et humaines disponibles. L’inconvénient majeur pour l’Etat Islamique réside dans le fait que son territoire est très étroit, ce qui annule toute possibilité de manœuvre. La portion de l’Euphrate encore aux mains de l’Etat Islamique s’étend sur 350 kilomètres du sud-est de Raqqah jusqu’au lac Qadisiyah en Irak, pour une largeur variant entre 3 et 8 kilomètres.

L’état major de l’Armée Arabe Syrienne a donc, dans un premier temps, œuvré pour élargir le corridor qui a permis de briser le siège à l’ouest. Chose faite très rapidement et les efforts se sont dirigés vers le nord-ouest le long de l’Euphrate avec une avancée de près de 20 kilomètres. La pacification de cette poche est prioritaire puisque désormais située sur les arrières du front.

euphrate

Euphrate

Franchissement de l’Euphrate

Nous avions évoqué l’avancée des Forces Démocratiques Syriennes en direction de Deir Ez-Zor depuis le nord. Le but étant d’empêcher toute présence syrienne de ce coté ci de l’Euphrate pour de multiples raisons. L’Armée Arabe Syrienne a donc décidé de franchir le plus rapidement possible le fleuve Euphrate. De façon à couper l’herbe sous le pied aux stratèges américains. Une zone située à l’est de l’aéroport de Deir Ez-Zor récemment désenclavé a été nettoyée et a servi de base de départ pour ce franchissement. Ce franchissement historique a eu lieu le 18 septembre 2017 à partir du village de Jafrah. Ce sont des éléments des Isis Hunters (Chasseurs d’Isis), unité formée par les russes, qui a réalisé la traversée sous couvert de l’aviation russe et réussi à établir une tête de pont. Les trois villages capturés subissent de très fortes contre attaques mais chaque heure qui passe voit la tête de pont se renforcer.

La situation est assez complexe dorénavant. Vers où, les forces armées syriennes et ses alliés, vont elles se diriger? Directement le long de l’Euphrate au sud-est en direction d’Abu Kamal? Cela semble hasardeux et prématuré. Vers le nord-ouest, de façon à sécuriser le flanc nord de Deir Ez-Zor de ce coté de l’Euphrate? Et nettoyer totalement cette zone de toute présence jihadiste et limiter l’expansion des Forces Démocratiques Syriennes… Éventuellement. Le coup le plus osé serait de bloquer le passage aux Forces Démocratiques Syriennes en tentant d’effectuer la jonction avec les Unités de Mobilisation Populaires en Irak au nord-est. Ce scénario, bien que dangereux, aurait l’avantage de préserver le nord de la future zone de combat. Et d’assurer au gouvernement syrien, après victoire sur l’Etat Islamique, la possession des plus grands gisements de pétrole du pays (champ Omar).

Le reste du front

– Systématiquement, à chaque victoire importante de l’Armée Arabe Syrienne, les jihadistes de Hayyat Tahrir al-Sham lancent une offensive dans la région du nord d’Hama. Ces offensives ont été par deux fois problématiques, au point d’interrompre les opérations en cours pour renforcer ce nouveau point chaud. L’offensive a débuté ce matin le 19 septembre 2017 à l’ouest de Ma’an après 9 mois de calme quasi complet. Le groupe islamiste est secondé par le Parti Islamique du Turkestan, des islamistes d’Asie orientale. Cette offensive a déclenché une campagne de bombardement massive dans le secteur en réponse aux attaques. Plus d’informations à venir…

– En Irak, au niveau de la frontière avec la Syrie et la Jordanie, les Forces de Mobilisation Populaires ont libéré la ville d’Akashat. La progression est parfaitement coordonnée avec les forces armées syriennes et ont le même objectif : l’Euphrate. Avec Abu Kamal coté syrien et Al Qa’im coté irakien, deux places fortes de l’Etat Islamique au cœur de son territoire.

– Toujours en Irak, une offensive gouvernementale est en cours le long de l’Euphrate en direction d’Al Qa’im. La base des opérations est la ville d’Haditha.

– Profitant des derniers accords d’Astana et l’établissement de la zone de désescalade d’Idlib, la Turquie amasse quantité de véhicules blindés à proximité du poste frontière dans la province d’Hatay. Présence qui n’est pas du gout d’Hayyat Tahrir al-Sham qui a également mobilisé ses combattants.

– A Londres, le 15 septembre 2017, un colis piégé à explosé au niveau de la station de métro Parsons Green. Les deux suspects sont des réfugiés; l’un, irakien de 18 ans et l’autre, syrien de 21 ans appelé Yahyah Farroukh. L’engin explosif n’a pas entièrement détoné mais a occasionné 30 blessés.

– A Paris, le 15 septembre 2017, un homme de 39 ans a agressé un militaire de l’opération Sentinelle en criant « Allah Akbar ». L’attaque, qui s’est déroulée au niveau de la station de métro Châtelet, n’a entrainé aucun blessé. Le militaire ayant rapidement maitrisé son adversaire.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Noirs

États-Unis. Selon le FBI, 48% des meurtriers sont des Noirs

11/06/2020 – 02h00 Washington (Lengadoc Info) – Après la mort de George Floyd et les …

2 Commentaires

  1. Ca restera un des plus grands titres de « gloire » de Hollande d’avoir, dès le début de son mandat, accueilli à l’Elysée les représentants de l’Armée Libre de Syrie opposée au régime d’ Assad, de même qu’il at écarté les diplomates français spécialistes de cette région!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.