Sète
Photo d'illustration, prière de rue à Montpellier. Crédit : Lengadoc Info

Sète. Une prière musulmane avec de nombreux fidèles protégée par la police en plein confinement

02/05/2020 – 20h35 Sète (Lengadoc Info) – Que s’est il passé ce matin à Sète ? La police a-t-elle sécurisé une cérémonie musulmane rassemblant de nombreux participants au quartier de la Plagette ? La mairie a-t-elle fourni des masques pour l’occasion ?

La police de Sète protège une prière musulmane

Il y a une semaine, à Sète, Ayoub, 25 ans, connu de la police pour des affaires de drogue, est abattu de plusieurs balles dans sa voiture par deux tireurs présumés, Sofiane et Abdelkrim. Son enterrement a eu lieu ce samedi matin.

Pour l’occasion, une cérémonie religieuse a été organisée en plus de la mise en terre. Selon les informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux, cette cérémonie aurait eu lieu à 11h au quartier de la Plagette et aurait été protégée par la police, des masques auraient même été fournis par la mairie.

Selon un témoignage que Lengadoc Info a pu recueillir, la cérémonie aurait rassemblé bien plus de vingt personnes (maximum autorisé pour les enterrements pendant le confinement). N’ayant pu accéder à la cérémonie en raison des contrôles de police, un témoin a, néanmoins, pu déterminer qu’il y avait entre 50 et 100 véhicules présents.

De son côté, le Rassemblement National Sétois a diffusé un communiqué pour dénoncer la situation :

« Alors même que les cérémonies cultuelles sont interdites et que nos concitoyens ne peuvent organiser de cérémonies funéraires, il est scandaleux et indécent que ce type d’événement soit autorisé à Sète […]. Face à ces éléments, le Rassemblement National Sétois s’interroge sur l’absence de réactions de la part de la mairie et de la préfecture. Ceux qui sont si enclins à sanctionner les promeneurs, à fermer le panoramique de Saint Clair, les pierres blanches ou les plages ont-ils perdu de leur autorité et de leur rigueur ? »

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Frontignan

Scandale des halles de Frontignan : Un an après, Bouldoire et Arrouy toujours sous le feu des critiques

24/05/2020 – 13h45 Frontignan (Lengadoc Info) – L’année dernière, la municipalité de Frontignan était pointée …

17 Commentaires

  1. La communauté musulmane est-elle en dehors de la législation nationale pour les mesures sanitaires ?

    C’est intolérable, pas de demi-mesures ni d’exceptions en période de confinement, cela ne doit pas se reproduire, la Police doit jouer son rôle de maintien de l’ordre quel que soit le motif du rassemblement et encore moins pour motif religieux, des contraventions sont dûes…

    Surtout ne pas venir nous dire que les distances sont tenues, on le voit bien sur la photographie que ce n’est pas le cas. A fortiori il n’y a aucune excuse à de tels comportements qui sont initiés par des représentants de la communauté musulmane, une peine devrait être saisie à son encontre pour non-respect de la Loi.

    • Cher Pierre il faut lire la légende en bas d une illustration … il est écrit je cite : « Photo d’illustration, prière de rue à Montpellier. Crédit : Lengadoc Info »

      De rien

    • C n’importe quoi, toujours et encore pour les musulmans bientôt ont va ce croire en Algérie voté marine

    • Ils se sont peut-être passé le « truc » entre eux et peut-être qu’il y aura des appart’s libre dans qq temps …

  2. Je crois que ces Musulmans ne vivent pas dans le même Monde que nous Chrétiens cicvilisés !!!!🤭🤭🤭⛪✝

  3. Seriez-vous étonnés par hasard ?Moi pas nous savons tous qu’il y a deux poids et deux mesures
    et plus grave une compromission flagrante de certains élus , et puis paix sociale oblige quand on
    a pas grand chose dans le pantalon ( voire rien )

  4. MALCOM Chiane.J

    Il faut virer ces gens
    ils sont entrain de gangrener notre vie nos valeurs notre civilisation
    is n’ont rien à faire chez nous
    il y a des ays musulmans qui seront heureux de les accueillir
    oui mais
    pas avantage sociaux la bas
    et ces pourri de islamo-gauchiste sont toujours à la recherche de voix pour les élections

    • Comment la police peut cautionné une telle chose, je n’ai pu assister à un enterrement dû au nombre limité de20.Je n’ai pas eu le bonheur d’aller à la messe de pâques et Là pour un délinquant, un dealer, on laisse faire une prière qu’il ne mérite pas, c’est honteux que le maire est laissé faire. Pauvre France, si nous laissons faire notre pays deviendra bientôt voilé.

  5. il ne faut pas qu’il y ait deux poids deux mesures! je comprends parfaitement les deux cotés de la chose,si j’ose m’exprimer ainsi? devant une personne décédé, il faut étre présent pour sa derniére demeure,quel qu’il soit! un repris de justice ou voleurs ,ou ? ect….ect….. il est mort,alors faisons le devoir qui nous incombe sur sa dernière demeure.Point c’est tout j’insiste en disant qu’il faut légalité des deux cotés! mais le Français qui a du respect ,il faut qu’il sache et il le sait ‘ils n’ont pas notre culture ,et ce n’est pas facile de le concevoir! on ne va pas politiser encore une fois la dessus! ceci dit c’est bien? c’est pas bien ? en attendant il n’y a pas eu de bagarre? il n’y a pas de bavure comme on dit dans le « jargon!Elvira »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.