« Patries », Cheyenne Carron s’attaque au racisme anti-Blancs

15/04/2015 – 14h10 Montpellier (Lengadoc-info.com) –  Après « l’Apôtre », film racontant la conversion d’un musulman au Christianisme, la cinéaste Cheyenne Carron a choisi de s’attaquer au racisme anti-Blanc en banlieue parisienne à travers son nouveau film « Patrie ». « J’ai constaté que beaucoup de magnifiques films ont été fait dénonçant le racisme contre les noirs, je pense à « Imitation of Life », « 12 years a slave », ou « Dear white people », mais je n’ai jamais vu de films sur le racisme anti-blanc. Alors j’ai eu envie de corriger cela » déclare la réalisatrice dans une interview avant d’ajouter « qu’il est grand temps de parler des sujets qui fâchent ! Pour moi il ne s’agit pas de désigner des coupables et des victimes, mais il faut montrer le racisme mais aussi ceux qui l’exploitent en faisant mine de le condamner ».

Synopsis : Sébastien et ses parents viennent d’emménager en banlieue parisienne. A son arrivée, il essaie de se faire accepter par un groupe de jeunes issus de l’immigration Africaine. Malgré le rejet qu’il subit, une amitié complexe se noue avec Pierre, un jeune Camerounais en quête d’identité.

AffichePatries1

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Lafourcade

L’Irrégulière, Bruno Lafourcade lance sa revue

06/07/2020 – 20h30 Toulouse (Lengadoc Info) – Irrégulier,-ièreAdj. Qui se produit sans périodicité.Qui est inégal …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.