Catalogne
Crédit : Lengadoc Info

Catalogne, la droite indépendantiste arrive en tête aux élections municipales

28/05/2015 – 19h05 Barcelone (Lengadoc-info.com) – Va-t-on assister à une rupture entre Barcelone et le reste de la Catalogne ? Une question légitime lorsque l’on regarde les résultats des élections municipales de dimanche dernier, où le parti de la droite indépendantiste Convergencia i Unió (CiU) a été battu à Barcelone par le parti de gauche unioniste qu’est « Podemos ». En Catalogne, la CiU arrive en tête des suffrages avec 21,5 % des voix loin devant le Parti Socialiste Catalan (17,06 %) et le parti de gauche indépendantiste Esquerra Republicana de Catalunya (16,04 %), « Podemos » n’arrivant qu’en quatrième position avec 11,78 %.

Une rupture qui n’est pas nouvelle puisque lors du référendum consultatif sur l’indépendance de la Catalogne le 9 novembre dernier, seulement 20 % des électeurs de Barcelone étaient allés voter, soit deux fois moins que le taux de participation pour l’ensemble de la région. Dans cette ville mondiale, la cause nationaliste catalane semble avoir plus de difficultés à s’implanter alors que dans le reste de la région, les forces indépendantistes restent majoritaires.

Ainsi, depuis les dernières élections municipales en 2011, le camp indépendantiste, toutes formations confondues, a gagné plus de 300 000 voix supplémentaires et a obtenu dimanche 46,73 % des suffrages contre 40,02 % pour les unionistes qui avaient obtenu 49,53 % des voix en 2011. Les principaux partis unionistes sont en chute libre à l’exception de « Podemos » qui semble aujourd’hui la principale menace pour les indépendantistes. Son discours alternatif et anti-austérité pourrait séduire un certain nombre d’électeurs de la gauche indépendantiste en forte hausse.

Les élections régionales plébiscitaires du 27 septembre prochain verront l’opposition droite/gauche être remplacée par une opposition entre indépendantistes et unionistes. Une situation compliquée pour « Podemos » qui se retrouvera alors dans le même camp que le Partido Popular de Mariano Rajoy. En cas de victoire des indépendantistes, le nouveau gouvernement catalan aura la charge de négocier l’indépendance avec Madrid.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Noirs

États-Unis. Selon le FBI, 48% des meurtriers sont des Noirs

11/06/2020 – 02h00 Washington (Lengadoc Info) – Après la mort de George Floyd et les …

One comment

  1. Y aurait il aussi un phénomène de « Boboïsation Parisianiste » à Barcelone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.