Tribune libre. L’homme providentiel, c’est vous !

11/02/2016 – 17h35 Montpellier (Lengadoc Info) – Il parait que les Français attendent un parti ou un homme providentiels pour les sauver du marasme généralisé actuel. Le constat dudit marasme a été fait moult fois, point n’est besoin de le développer à nouveau. En revanche, allons droit au but : le parti et l’homme providentiels n’existent pas ou plutôt, l’homme providentiel est chacun de nous. Chacun doit donc agir et adopter un comportement à la hauteur de la période troublée et des risques quotidiens potentiels.

Petit bréviaire en 7 points pour vivre et agir par les temps qui courent.

  • Ouvrir les yeux : observer son environnement, les racailles qui font la loi, les incivilités qui se multiplient, les politiciens qui renoncent, achètent temporairement un semblant de paix sociale, voire pourchassent les patriotes légitimement exacerbés. Dans la même veine, s’informer en dehors des médias serviles et complaisants avec le pouvoir perverti en place (internet et les réseaux sociaux restent une très bonne alternative).

  • Ouvrir la bouche : s’exprimer calmement mais fermement dans ses cercles de vie, travail, amical, associatif. Ne plus subir sans broncher le matraquage ambiant des cerveaux. Développer son esprit critique et son courage intellectuel.

  • Serrer les poings : être déterminé à se défendre individuellement en cas d’agression. S’inscrire à des sports si possible d’autodéfense pour développer la confiance en soi et la possibilité de rendre coup pour coup. Ceci est indispensable notamment pour les femmes qui sont les premières victimes dans une époque où la galanterie et l’esprit chevaleresque ont bien diminué. Elles devront se défendre souvent seules.

  • Serrer les coudes : être prêt à protéger son parent, ami, voisin, concitoyen, victime d’une agression. Les racailles se sentent fortes car elles s’attaquent souvent à plusieurs contre une victime isolée. Il s’agit d’inverser la tendance et de généraliser les renforts de circonstance, spontanés, dès qu’une agression a lieu dans son entourage. Ne pas détourner le regard.

  • Fermer le porte monnaie à toute l’économie allogène. Boycotter les évènements et les produits particulièrement halals, afin de réduire voire de supprimer les cultures antagonistes à celles locales, traditionnelles.

  • Ouvrir, a contrario, son porte monnaie aux évènements et aux produits typiquement français, régionaux, locaux. Consommer les produits du terroir avec des recettes locales. La choucroute en Alsace, le cassoulet à Toulouse, le canard dans les Landes et les vaches seront bien gardées. Dans la même veine, s’inscrire et participer à des associations culturelles identitaires qui renouent les fils avec nos origines historiques. Plus c’est proche, mieux c’est.

  • Fonder une famille, la protéger, faire des enfants et bien les élever. Les nouvelles générations sont exponentiellement d’origine allogène. Il s’agit d’inverser la tendance et de refaire des petits Français par le sang, le sol mais, surtout, le cœur.

« Demander la victoire sans avoir l’intention de se battre, je trouve cela mal élevé » dixit Charles Péguy.

Nous sommes en état de guerre, puisque même le gouvernement actuel le reconnait. Faisons-la.

L’homme providentiel … c’est vous !

Thierry la Fronde

Photos : DR
Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

« Pêche au vif ». Après la Chasse, Eddine Ariztegui s’attaque à la Pêche

22/02/2021 – 19h00 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un tweet de Eddine Ariztegui, élu du parti …

4 Commentaires

  1. eh ,oui, pauvre France, où allons nous, il est indispensable que tous les Français, se ressaisissent , des plus jeunes aux plus vieux, j’ai 82 ans ,faisons tout notre possible pour retrouver ces valeurs qui ont  » fait  » la France.

  2. Intéressantes propositions !!!

  3. Belle charte !….qu’il est malheureusement nécessaire de rappeler alors qu’elle a toujours fait partie de nos valeurs !…Il devient urgent de respecter ces souhaits et de les divulguer car sans une mobilisation générale nous courons à la catastrophe ….Et quand il sera trop tard….nos enfants nous demanderont des comptes !…si nous sommes encore là pour leur répondre….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.