Syrie Lengadoc Info

Syrie : retrait russe définitif ou pause tactique?

18/03/2016 – 17h40 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 5 – L’annonce par le président russe Vladimir Poutine du retrait de ses troupes de Syrie et notamment d’une partie de l’aviation a réussi le tour de force de surprendre tout le monde. Les conjectures vont bon train sur les raisons de ce départ inattendu tant Vladimir Poutine manœuvre comme un joueur d’échec dans ce qui touche à sa politique extérieure:  

1/ La Russie se place définitivement comme leader dans ce conflit en conservant l’initiative

2/ La Russie fait montre de sa bonne volonté en vu de regagner du crédit suite aux évènements d’Ukraine qui avait vu pleuvoir des sanctions économiques

3/ Vladimir Poutine évite un enlisement à ses forces comme les américains en Irak et Afghanistan et l’URSS en Afghanistan dans les années 80

4/ La Russie a fait la démonstration de sa  force et de sa capacité opérationnelle par des déploiements rapides et maîtrisés

5/ En interne Poutine engrange un gain de popularité auprès de la population russe grâce à cette victoire

6/ On est en train d’assister à la destruction de l’opposition modérée pilotée par les USA et ses affiliés et au renforcement dans certaines zones des jihadistes soutenus par les pétro-monarchies sunnites. L’objectif pour Poutine pouvant être d’acquérir une nouvelle légitimité pour ré-intervenir militairement en Syrie avec l’aval de la coalition et par ricochet le renforcement de Bachar El-Assad 

Syrie, quelle réalité au sol pendant le cessez le feu? 

Bien évidemment les combats continuent sur le territoire syrien. Le retrait des forces russes va entrainer une redistribution des cartes et nous pouvons d’ores et déjà deviner les nouvelles tendances qui se confirmeront dans les semaines à venir. 

  • Offensive loyaliste dans le secteur de Palmyre avec un appui aérien russe significatif ayant plusieurs objectifs:

​​1/ Ouvrir la route en direction de l’Est, vers l’enclave loyaliste de Deir Ez-Zor et de l’Irak

​​2/ Récupérer l’aéroport situé à l’est de la ville

​​3/ Libérer ce symbole de la civilisation sur la barbarie 

  • De violents affrontements, notamment dans les villes de Maarrat Al-Numan et Idlib, ont lieu entre les forces rebelles du FSA et les islamistes du Front Al-Nosra (Al-Qaïda) à l’intérieur des territoires « libérés » par l’opposition à Bachar El-Assad. Ces affrontements peuvent laisser présager de l’avenir du conflit à savoir la disparition de la rébellion modérée au profit des islamistes radicaux.

  • Création d’une nouvelle poche rebelle au sud-est de Damas où les forces gouvernementales se sont emparées de six kilomètres d’un axe routier à l’intérieur de l’importante zone rebelle de Ghouta, coupant celle-ci en deux.

  • Regain des attaques de l’Etat Islamique au Nord d’Alep en direction de l’Ouest contre les forces rebelles des FSA. Ces dernières étant soutenues par la « coalition internationale », il s’en est suivi une recrudescence des bombardements aériens et des tirs d’artillerie turcs contre les positions de l’Etat Islamique dans ce secteur.

  • Les forces kurdes poursuivent leur avance au Nord-Ouest de Raqqa, la capitale jihadiste dont ils sont distants de moins de trente kilomètres.

  • Les combattants rebelles opérant depuis la Jordanie et ayant pris aux islamistes le poste frontière d’Al-Tanaf entre l’Irak et la Syrie, ont consolidé leurs possessions et entament une progression en direction du Nord-Ouest dans un territoire relativement désertique mais sous contrôle théorique de Daech.

La guerre qui déchire la Syrie depuis 2011 emprunte désormais une nouvelle direction. Quel que soit le résultat des accords de paix à venir, le conflit syrien perdurera puisqu’aucun des acteurs de ces négociations ne trouvera pleinement son compte. De plus, les intérêts géostratégiques en œuvre dans ces affrontements sont d’une envergure colossale et dépassent largement les seules revendications identitaires locales. En tout cas, c’est ici et maintenant que se joue une part de l’avenir de notre monde.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Noirs

États-Unis. Selon le FBI, 48% des meurtriers sont des Noirs

11/06/2020 – 02h00 Washington (Lengadoc Info) – Après la mort de George Floyd et les …

4 Commentaires

  1. Quand on compare la lucidité et l’efficacité de Poutine à celle de nos énarques façon Hollande & Cie ….. On ne peut qu’avoir honte de la décadence complète des politiciens censés diriger la France !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.