Région Occitanie pays Catalan
Richard Roudier et Llorenç Perrié Albanell

LRMP. Richard Roudier veut une région « Occitanie- pays Catalan »

25/03/2016 – 12h00 Montpellier (Lengadoc Info) – La réforme territoriale n’en finit pas de faire couler de l’encre. Après les débats à propos de la composition des nouvelles régions puis du choix des capitales régionales, les débats se situent désormais autour de la dénomination de ces nouvelles régions. En Nord-Pas de Calais-Picardie, le président de la région, Xavier Bertrand (LR), a annoncé le 14 mars dernier que la région pourrait s’appeler désormais « Hauts de France », une désignation très contestée car elle ne prend pas en compte l’histoire et l’identité des territoires concernés. En Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, le débat reste ouvert et Carole Delga (PS) a lancé une consultation populaire.

Un nom de région identitaire et anti-technocratique

Richard Roudier, président de la Ligue du Midi et auteur du livre Lettre ouverte au président de la République à propos de la réforme des régions, était à Montpellier ce jeudi 24 mars en compagnie du militant catalaniste Llorenç Perrié Albanell, pour le lancement d’une campagne de promotion du nom « Occitanie-pays Catalan » pour la nouvelle région Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées. Pour Richard Roudier, le nom « Occitanie-Pays Catalans » est un « choix qui s’impose (…) mais les hommes politiques abreuvés par les technocrates n’aiment pas trop les vocables à connotation historique, culturelle ou populaire… alors quand les trois sont réunies… »

Richard Roudier veut donc défendre une dénomination identitaire qui irait à l’inverse d’une vision trop jacobiniste. Il se réjouit d’ailleurs que dans la nouvelle région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le nom « Austrasie » (royaume franc de l’époque carolingienne) soit préféré au terme « Grand Est ». « Chez nous, on va nous présenter un quelconque « Grand Sud machin… » technocratique (…) ou un « Pyrénées-Méditerranée » défendu par le maire de Perpignan (…). Or le terme Occitanie est millénaire, ce qui en fait une référence historique,  culturelle et humaine incontestable ».

Préserver une spécificité catalane au sein de la région

Terme « Occitanie » auquel Richard Roudier accole le nom de « Pays Catalan » d’autant que « la population des Pyrénées Orientales a montré qu’elle était très attachée à conserver une référence à sa spécificité catalane ». Un attachement que confirme Llorenç Perrié Albanell qui rappelle  la forte mobilisation des Catalans lors du grand sondage organisé par la presse régionale en octobre dernier. De même en 2006, des milliers de Catalans étaient descendus dans les rues de Perpignan lorsque George Frêche avait voulu changer le nom de la région Languedoc-Roussillon en «Septimanie ». « Les appellations politicardes sentant la promotion mercantile, n’ont qu’un but : l’occultation de notre identité catalane ».

Cette campagne pour la promotion du nom « Occitanie-pays Catalan » doit se concrétiser par une série d’actions qui auront lieu dans les hauts lieux historiques, culturels et économiques de la nouvelle région ainsi qu’une campagne de promotion sur internet et les réseaux sociaux. Une campagne qui aura aussi, selon Richard Roudier, pour objectif de « mettre les régionalistes de gauche et autres écolos devant leurs responsabilités », rappelant ainsi le soutien de ces derniers à la liste socialiste menée par Carole Delga.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

2 Commentaires

  1. Occitanie tout court serait préférable !!!

  2. Pourquoi pas L’ALGERIE FRANCAISE…!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.