migrants Saint Gély du Fesc

Saint-Gély-du-Fesc. De faux migrants à l’école pour sensibiliser les enfants

28/03/2016 – 19h40 Saint-Gély-dy-Fesc (Lengadoc Info) – Ce jeudi 24 mars, les élèves de l’école primaire Grand Rue à Saint-Gély-du-Fesc, ont eu la surprise de découvrir que deux « migrants » s’étaient installés dans la cour de leur école. En réalité, il s’agit d’une mise en scène, le couple de migrantsétant, en fait, composé de deux acteurs de théâtre, Claudia Urrutia et Fabrice Roumier. Deux comédiens qui jouent actuellement dans la pièce « Ces gens là » de Françoise Glière, un spectacle qui « explore le thème de l’étranger, de l’exilé, du regard que nous portons sur lui » peut-on lire sur le site de la compagnie Lili Label dont font parti les deux acteurs. « Ces gens là » met en scène un couple de migrants et leurs enfants dans leur vie au quotidien.

Une sensibilisation à la condition des migrants voulue par la mairie de Saint Gély

C’est donc afin de « sensibiliser » les jeunes élèves à la condition des migrants, que les deux comédiens se sont déguisés en « réfugiés » et ont installé leur camp en plein milieu de la cour de l’école. L’occasion également de faire un peu de publicité autour du spectacle qui a eu lieu deux jours après, le samedi 26 mars, à la salle municipale George Brassens. Un spectacle gratuit proposé par l’équipe du maire de Saint-Gély-du-Fesc, Michèle Larnout (LR). « La culture permet de poser des questions de société » indique Philippe Leclant, maire-adjoint à la culture, à propos de « Ces gens là ».

Une démarche favorable aux migrants mais peu réaliste

Un spectacle qui ressemble donc à une action de communication en faveur de l’accueil des immigrés clandestins et qui semble assez éloigné de la réalité de la vague migratoire que connaît les pays européens actuellement. En effet, en présentant un couple et ses enfants, « Ces gens là » veut présenter une image d’une famille fuyant la guerre, une image qui touche le jeune public et à laquelle il peut s’identifier. Or selon le Haut-Commissariat aux Réfugiés, organisme international dépendant de l’ONU, 72 % des migrants qui arrivent en Europe par bateau sont des hommes seuls et non des familles. Un chiffre qui démontre que l’immigration actuelle, en Europe, est d’avantage une immigration économique qu’un exode de réfugiés fuyant la guerre.

Photos : Google Street View

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Sumène (30). Rassemblement antifasciste à haut risque

05/10/2021 – 10h00 Sumène (Lengadoc Info) – C’est un événement qui a du mal à émerger …

5 Commentaires

  1. Marre du matraquage médiatique pro migrants et du lavage des cerveaux des politicards au pouvoir …

  2. Ce genre d’initiative municipale me fait penser au régime de Vichy: le directeur d’école n’a peut-être pas eu la possibilité de refuser! Dans le second degré, on ne pourrait imposer un tel contenu pédagogique, en dehors des programmes officiels, sauf si l’équipe enseignante le décide .Mais le chef d’établissement peut invoquer un risque à l’ordre public au sein de l’établissement, surtout si des parents d’élèves s’y opposent aussi.

  3. Et les parents?

  4. Amusant de constater que cette municipalité dite « de droite » cède à ce genre de pantalonnade du plus pur style « bobo » sans ressentir le ridicule absolu de la situation !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.