Accueil » International » Corse. Gilles Simeoni reçu officiellement en Catalogne
Gilles Simeoni

Corse. Gilles Simeoni reçu officiellement en Catalogne

22/04/2016 – 18h50 Barcelone (Lengadoc Info) – Le président du conseil exécutif de la Corse, Gilles Simeoni (nationaliste), était à Barcelone ce lundi 18 avril, à l’invitation de Carles Puigdemont, président de la Generalitat de Catalunya. C’est la première fois que les deux présidents nationalistes se rencontrent  dans un cadre officiel. Cette visite avait pour but de discuter et d’établir des relations entre la Catalogne et la Corse, le tout dans une ambiance « très conviviale » a déclaré Gilles Simeoni dans une interview pour Corse Net Infos.

Gilles Simeoni veut établir une coopération bilatérale entre la Corse et la Catalogne

Pour le président du conseil exécutif de la Corse, cette rencontre doit permettre d’établir une coopération bilatérale entre les deux régions. Une démarche partagée par les Catalans puisque au début du mois d’avril, c’est le secrétaire des Affaires étrangères du Gouvernement de la Catalogne, Jordi Solé, qui avait fait le déplacement à Ajaccio.

Si on ne peut pas comparer la situation en Catalogne avec celle de la Corse, Gilles Simeoni rappelle que « dans les deux cas, deux peuples luttent pour voir leurs droits reconnus et sont confrontés à un refus d’avancer, l’un de la part de Madrid et l’autre de Paris ». Aussi, Gilles Simeoni entend bien s’inspirer de l’exemple catalan :

« Leur modèle d’intégration est un projet national très ouvert et basé, non sur une notion de droit du sol, mais sur une notion d’identité avec de puissants éléments d’intégration, comme la langue, la culture, l’attractivité du modèle économique et la dynamique de la société catalane. Nous pouvons nous en inspirer en y apportant, bien sûr, les aménagements nécessaires puisque, pour l’instant, nous n’avons pas les outils culturels de l’intégration, ni la dynamique économique »

Gilles Simeoni veut inscrire la Corse dans un axe multilatéral méditerranéen

Cette coopération avec la Catalogne n’est pas la seule ambition de Gilles Simeoni. Le président du conseil exécutif de la Corse souhaite établir des relations internationales entre la Corse et d’autres territoires voisins, à commencer par la Sardaigne et la Toscane, avec lesquels la Corse a déjà des relations, mais également avec les Baléares ou encore la Sicile. Une politique qui pourrait aboutir à la création d’un axe multilatéral méditerranéen entre les régions et territoires engagés dans une démarche autonomiste ou indépendantiste.

Photos : capture vidéo France 3

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Syrie. La Turquie rebat les cartes du conflit

18/10/2019 – 17h15 Syrie (Lengadoc Info) –  point 70 –  La Turquie a pénétré pour …

One comment

  1. Créer de nouvelles relations avec la Corse me semble une bonne chose , mais j’aimerai voir de plus grandes relations d’amitiés , de fraternités , entre la Catlogne nord , Andorre , et la Catalogne sud .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.