Accueil » Politique » Gard. Le FN veut se mobiliser pour la famille avec le Cercle fraternité
Cercle fraternité
Yoann Gillet, Monique Tézenas du Montcel, Agnès Marion, Julien Sanchez et Gilles Ardinat. Crédit : Lengadoc Info

Gard. Le FN veut se mobiliser pour la famille avec le Cercle fraternité

05/03/2017 – 18h15 Nîmes (Lengadoc Info) – Le Cercle Fraternité a lancé samedi 4 mars sa section départementale du Gard. Il s’agit, après l’Hérault et le Vaucluse, de la troisième antenne locale de ce groupe de réflexion créé en octobre 2016 par des proches du Front National. Comme l’a rappelé sa présidente Agnès Marion (élue FN du Rhône), le Cercle Fraternité a pour objectif « d’apporter au Front National une réflexion sur les questions sociales, sociétales et bioéthiques, notamment tout ce qui touche à la famille et aux enfants ». Ce Cercle est aussi un lieu d’échange entre le FN et la manif’ pour tous (LMPT). Lancé avec le soutien de Louis Aliot (Vice-Président du FN, implanté à Perpignan) et de Gilbert Collard (député RBM du Gard), le Cercle Fraternité confirme donc son ancrage méditerranéen tout en annonçant un développement sur toute la France.

La conférence de presse à été introduite par Yoann Gillet, secrétaire départemental du FN 30, qui s’est félicité de la « multiplication des cercles et collectifs thématiques qui permettent aux patriotes d’être présents sur tous les sujets importants ». Monique Tézenas du Montcel, élue FN et militante sur la 3e circonscription (secteur de Bagnols sur Cèze, Villeneuve-les-Avignon et Aramon) sera la responsable départementale pour le Gard. Cette catholique pratiquante est très mobilisée sur le thème de la famille : « En tant que femme, mère et grand-mère, je ne peux pas accepter la banalisation de la GPA et le commerce sordide qu’il génère ». Les femmes, dont on sait le rôle déterminant au FN, sont très actives au sein du Cercle. Agnès Marion milite, dans le sillage de Marion Maréchal Le Pen, contre « le faux féminisme, qui focalise le débat sur des sujets dérisoires (comme la couleur des cartables et des œufs Kinder) tout en laissant prospérer l’islamisme, la marchandisation des corps et l’insécurité dont les femmes sont victimes […] ce pseudo-féminisme gauchiste est une tromperie. Nous sommes, avec Marine, les seuls défenseurs des femmes ».

La section gardoise sera parrainée par Julien Sanchez, maire de Beaucaire et membre du conseil stratégique de Marine Le Pen. Celui-ci a dénoncé avec virulence « l’escroquerie des UMP/LR sur la famille : ils s’affichent avec LMPT pour au final trahir leur électeurs en permanence […] le FN est le seul parti à défendre avec constance la famille et la natalité française. Nous voulons des enfants français en France. Il faut une vraie politique d’accueil de la vie pour les familles françaises plutôt que des importations de populations étrangères ».

Gilles Ardinat, sympathisant LMPT et responsable du Cercle Fraternité 34 était présent pour soutenir ses collègues gardois. Il a fait le bilan des actions menées à Montpellier : conférences et surveillance des collectivités PS qui diffusent des messages idéologiques pro-LGBT. L’élu héraultais a notamment souligné les « dangers de la théorie du genre qui se répand de manière sournoise ».

Monique Tézenas du Montcel a d’ores et déjà annoncé qu’une conférence du Cercle aura lieu dans le Gard en avril (probablement sur la 3e circonscription).

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

parapluie

Gilets Jaunes, Black Blocs, communisme et parapluie

16/09/2019 – 18h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis quelques semaines la presse « mainstream » s’intéressent à un …

One comment

  1. Géographiquement le cercle s’élargit, la famille s’agrandit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.