communistes
Crédit : Lengadoc Info

A Béziers, les communistes s’agitent beaucoup mais rassemblent peu

24/08/2017 – 19h00 Béziers (Lengadoc Info) – Des militants communistes venus de la France entière ont manifesté ce samedi à Béziers contre la politique de Robert Ménard. Une manifestation qui n’a rassemblé que quelques dizaines de personnes.

La mobilisation nationale des jeunes communistes à Béziers fait plouf

Ce 19 août, les militants du Mouvement des Jeunes Communistes de France (MJCF) ont défilé sur les allées Paul Riquet pour protester contre la « loi Travail et l’extrême droite ». Une manifestation qui a rassemblé 150 personnes selon le journal l’Humanité, proche du Parti Communiste, mais seulement quelques dizaines selon le Midi Libre. Des effectifs qui semblent bien faibles dans une ville où le PCF, dirigé par Aimé Couquet et Nicolas Cossange, est à la pointe de l’opposition anti Ménard.

Les jeunes communistes avaient pourtant préparé leur coup. Ils ont profité de la tenue de leur camp d’été à Cousan (Aude) pour organiser cette manifestation. Les héritiers de Lénine pouvaient donc compter sur une mobilisation nationale des militants venus de toute la France. Malgré cela, il n’y aura eu qu’une petite centaine de personnes derrière la banderole et les quelques drapeaux rouges sans les faucilles et marteaux, pourtant spécialité de la section communiste biterroise.

Malgré tout, cette « mobilisation » semble satisfaire les cadres du parti. La secrétaire générale du MJCF, Camille Lainé explique ainsi au Midi Libre qu’ils ont « profité du nombre pour venir faire une petit coup d’éclat ici, à Béziers, dans la ville dirigée par Robert Ménard ».

Des communistes biterrois en très mauvaise position

Si depuis 2014 et l’élection de Robert Ménard à la mairie de Béziers on ne compte plus les interventions vigoureuses d’Aimé Couquet et les manifestations de rue organisées par la section communiste de Béziers, cette dernière semble pourtant bien mal en point.

Alors que Robert Ménard et son équipe n’ont connu aucune défaite aux élections locales depuis 2014 et que son épouse, Emmanuelle Ménard, est le seul candidat apparenté au Front National a avoir été élu dans l’Hérault aux dernières législatives, le PCF a connu d’importants déboires électoraux à Béziers. En 2015, lors du 1er tour des élections régionales, les communistes n’obtiennent que 7,26 % des voix sur la commune malgré une alliance avec Europe Écologie – Les Verts alors que, de son côté, le candidat du Front National, Louis Aliot, réunit 45,81 % des voix.

Mais le pire arrive lors de ces dernières élections législatives où les militants communistes ont vécu un véritable cauchemar. Incapable de s’entendre avec la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Cossange, secrétaire départemental du PCF et conseiller régional, n’obtient que 669 voix sur la circonscription de Béziers, sois 3,15 %.

Autant dire que du côté de la mairie on a plutôt tendance à en rire.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.