Jean Michel Vernochet réclame un monde multipolaire

11/10/2014 – 10h00 Saint Gély du Fesc (Lengadoc-info.com) – Nous l’avions annoncé il y a quelques jours, hier soir a eu lieu à Saint-Gély du Fesc une conférence de Jean Michel Vernochet sur l’opposition entre la Russie et l’OTAN. Ce sont près de soixante-dix personnes qui ont bravé l’orage pour venir écouter l’écrivain, journaliste et géopolitologue, auteur du livre « Ukraine : l’engrenage ». Pour lui, « la situation actuelle en Europe et tout particulièrement en Ukraine, n’est pas sans rappeler la crise des Sudètes de 1938 ».

 A la question « les États-Unis préparent-ils une guerre en Europe ? », Jean Michel Vernochet répond que cette guerre est déjà en cours. « Une guerre qui reste inavouée, une guerre économique mais qui fait tout de même des ravages », « le peuple russe souffre des sanctions économiques ». L’Union Européenne n’est pas en reste, avec sa politique atlantiste et selon Vernochet, « il existe un parti de la guerre au sein de l’Union Européenne notamment avec l’accession à la présidence du Conseil Européen de Donald Tusk». Une logique guerrière qui serait complètement et volontairement éclipsée par les manipulations médiatiques des politiques occidentaux. Au contraire, les médias occidentaux servent avant tout à diaboliser le régime de Vladimir Poutine.

 « L’Ukraine, la Syrie, l’Irak et même la Palestine ne forment qu’une seule et même guerre », alors que l’on observe un encerclement de l’espace eurasiatique par les États-Unis, Jean Michel Vernochet plaide pour l’émergence d’un « monde multipolaire » afin de contrer les volontés hégémoniques de Washington.

 Photo : DR

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Communisme. Déclassification d’archives sur les déportations en Hongrie

27/02/2021 – 19h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Alors qu’en Europe de l’Ouest, le communisme est toujours …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.