Accueil » Politique » Nice. Les partis européens patriotes « désormais incontournables » œuvrent à « une insurrection électorale »
Nice
Crédit : Lengadoc Info

Nice. Les partis européens patriotes « désormais incontournables » œuvrent à « une insurrection électorale »

03/05/2018 – 19h35 Nice (Lengadoc Info) – Alors que la gauche défilait traditionnellement comme tous 1er mai, laissant sur son passage un spectacle de désolation dans les rues de Paris, Marine Le Pen avait donné rendez-vous à ses alliés européens à Nice pour la Fête des Nations.

Ouvrant les discours, Nicolas Bay en profitait pour dénoncer les propos du maire de Nice, Christian Estrosi (copieusement hué), condamnant la venue dans sa ville de patriotes européens et ajoutant ainsi sa voix à celle des habituels opposants au Front National, les partis de gauche et les militants antifascistes. Il faisait ensuite un rapide tour de l’horizon politique européen marqué par les victoires récentes de Viktor Orban en Hongrie, de la Lega en Italie, du FPÖ en Autriche, y voyant la chronique de la mort annoncée d’une Europe faite sans les peuples et souvent contre eux. Les orateurs flamands, grecs, bulgares, tchèques, polonais se succédaient dans une ambiance survoltée. L’Autrichien Harald Vilimsky, après une véritable déclaration d’amour à la France, résumait l’état d’esprit de tous les identitaires : « seuls ceux qui aiment leur propre culture sont capables d’aimer toutes les autres cultures ».

En invitée vedette, Marine Le Pen clôturait cette fête en dressant le constat que les difficultés des différents pays sont les mêmes dans toute l’Europe. Elle dénonce donc une usurpation de l’idée d’Europe qui a conduit à ne plus voir la civilisation de 30 000 ans qui a éclairé le monde de son histoire, de ses arts, de ses sciences, de son sens de la liberté et de ses valeurs chrétiennes, à oublier cette conception européenne et particulière de l’homme, au profit d’un simple espace marchand ou d’un lieu d’application de directives autoritaires. Face à cette situation, c’est de l’intérieur que le MENL (Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés ) veut changer l’Europe, en réalisant des scores de plus en plus hauts permis par une union des courants et partis identitaires, devant mener à une insurrection électorale. Que cette fête des Nations se soit tenue à Nice, dont le nom signifie victorieux, pourrait en être le présage ?

Le MENL, le parti européen des patriotes

Le Mouvement pour une Europe des Nations et des Libertés (MENL) est une alliance  à l’échelle continentale de partis souverainistes et nationaux, qui s’est vu reconnaître le statut de parti politique européen par l’Union européenne depuis 2015. Il est composé de six partis membres : le Vlaams Belang (Flandres, Belgique), le FPÖ (Autriche), la Lega (Italie), le SPD (République tchèque), le KNP (Pologne), le Front National (France), le Volya (Bulgarie), le Nea Dexia (Grèce) et des membres individuels qui représentent le mouvement au Royaume-Uni, en Roumanie et en Allemagne. Le MENL est actuellement présidé par le député flamand au Parlement européen, Gerolf Annemans. Ce mouvement est d’abord un outil de concertation et de coordination des forces de contestation de l’Union européenne dans sa forme actuelle. A travers des séminaires et colloques européens, il mène une réflexion de fond sur tous les sujets, notamment sur la construction européenne et ses dérives. Il se donne pour mission de faire comprendre cette situation aux citoyens des différents pays à travers des campagnes d’information et de sensibilisation. 

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

pédale

« Montpellier capitale de la pédale », la campagne bad buzz d’EELV à Montpellier jugée homophobe

10/10/2018 – 18h30 Montpellier (Lengadoc-info.com) – La nouvelle campagne de communication d’Europe Ecologie Les Verts passe …

2 Commentaires

  1. Excellent compte-rendu qui résume fidèlement cet événement.

  2. Charles Hoursain

    Il fallait manifester pour  » résister »…Concernant ledit Estrosi( RPR-UMP-Républicains),on connaît,on connaît…On sait que pour exister,il bouffe  » à tous les rateliers »..On s’étonne d’ailleurs qu’il ne fasse pas partie du gouvernement de Macron..Il caresse toutes les communautés – surtout juive de Nice-puis celles des quartiers de plus en plus musulmans de Nice,afin de s’assurer de leurs soutiens pour sa réélection..Quand il était président du conseil départemental des Alpes Maritimes,il avaient envoyé un chèque de 30 000euros pour la reconstruction d’une école en Israël..Nice Matin avait publié la photo dudit Estrosi avec le chèque..Estrosi pourrait intégrer la  » baie des requins » livre de Jacques Médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.