Un cinquième cas de chikungunya à Montpellier

24/10/2014 – 19h30 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Un nouveau cas de chikungunya a été découvert hier à Montpellier, quatre autres personnes atteintes de cette maladie avaient été recensés mardi dernier dans la même ville. Toutes les victimes résident dans le quartier de Las Sorbès. Pris en charge rapidement par les secours, elles ont toutes été soignées et sont désormais hors de danger. Il s’agit de cas dit « autochtones », c’est à dire de personnes qui ne revenaient pas de pays ou zones à risque et qui ont donc été contaminés en France.

L’Agence Régionale de Santé a annoncé lors d’un point presse que «afin de prévenir toute dissémination du virus, et conformément au plan national anti-dissémination de la dengue et du chikungunya, les mesures de surveillance épidémiologique et entomologique sont renforcées. En particulier, des actions de démoustication sont en cours autour de la zone de résidence des personnes contaminées »

Transmis par le moustique tigre, cette maladie qui provient de zones tropicales, sévit essentiellement en Asie du Sud et en Afrique, continent qui a vu apparaître les tous premiers cas. Une maladie qui profite de la mondialisation et des flux humains en provenance des régions endémiques pour toucher des zones jusque là épargnées. Le premier cas en France métropolitaine a été recensé en 2010 dans le Var.

Photo : Wikimedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

« Pêche au vif ». Après la Chasse, Eddine Ariztegui s’attaque à la Pêche

22/02/2021 – 19h00 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un tweet de Eddine Ariztegui, élu du parti …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.