Accueil » International » Catalogne. Manuel Valls veut faire construire une mosquée géante dans le centre de Barcelone
Manuel Valls

Catalogne. Manuel Valls veut faire construire une mosquée géante dans le centre de Barcelone

20/04/2019 – 17h40 Barcelone (Lengadoc Info) – A un mois des élections municipales espagnoles, l’ex-premier ministre socialiste français et désormais candidat à la mairie de Barcelone pour le parti de centre-droit Ciudadanos, Manuel Valls, a annoncé qu’il était favorable à la construction d’une grande mosquée dans le centre de la capitale catalane.

Manuel Valls veut une grande mosquée pour encourager la « coexistence » à Barcelone

L’idée de construire une grande mosquée à Barcelone n’est pas vraiment une idée nouvelle mais c’est Manuel Valls qui l’a relancée dans la campagne des élections municipales du 26 mai prochain. Dans le livre Déu a Barcelone publié récemment, les auteurs ont interrogé les six candidats à la mairie de Barcelone sur les questions religieuses. Parmi les réponses de Manuel Valls on retrouve donc l’idée de construire une grande mosquée.

Un projet qui, selon lui, « donne non seulement une vision du respect de la religion », mais « contribue également à la coexistence » et ajoute également qu’il « est très important que toutes les religions soient représentées dans l’espace public ». Une façon d’attirer un électorat communautaire à un moment où Manuel Valls est au plus bas dans les sondages (il est donné comme avant dernier).

Catalogne, plus d’une mosquée sur trois est salafiste

Au-delà de la démarche électorale, la question de la création d’une telle mosquée pose la question des lieux de cultes musulmans en Catalogne. En effet, la région connait une très forte implantation salafiste au sein des populations musulmanes. En 2016, un article du quotidien espagnol El Pais, expliquait que sur les 256 mosquées et lieux de culte musulmans en Catalogne, 79 étaient contrôlés par les salafistes en 2015. Une tendance qui irait même en augmentant puisqu’en 2006 on ne comptabilisait « que » 36 lieux de culte salafiste. En 2018, sur les 280 lieux de culte musulmans, une centaine serait sous l’emprise des salafistes.

Une dynamique qui inquiète particulièrement dans une région qui a été durement touchée par le terrorisme islamiste.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Syrie. Les forces syriennes et russes à l’assaut du bastion islamiste d’Idlib

14/05/2019 – 19h30 Syrie (Lengadoc Info) – point 68 – La situation militaire en Syrie …

3 Commentaires

  1. En compétition avec Erdogan?

  2. Il disait il y a trois ans, il disait avec arrogance : je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël ! Quand même ! Aujourd’hui, il est revenu à ses premiers amours, souvenez-vous, quand il plantait l’arbre en soutien à la Palestine. Maintenant, il construit des mosquées !

  3. Ali Teurbane-Pascal

    Toutes ces sous-merdes sont « français » pour la gamelle mais ils ne sont pas plus pour la que pour un autre pays, ils sont pour la Collaboration, comme de la Noee, hidalgo,, segura, beschizza, etc… Leur pays c’est la gamelle, ils ont une nostalgie anale.. Salutations les collabos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.