Accueil » Politique » Nathalie Loiseau candidate d’une liste nationaliste à Sciences Po. Qu’est-ce que l’Union des Étudiants de Droite ?
Nathalie Loiseau

Nathalie Loiseau candidate d’une liste nationaliste à Sciences Po. Qu’est-ce que l’Union des Étudiants de Droite ?

23/04/2019 – 15h05 Montpellier (Lengadoc Info) – Voilà une affaire qui risque bien de « pourrir » la campagne de la tête de liste de La République En Marche pour les élections européennes. A un mois du scrutin, le journal Minute (confirmé par Mediapart) a révélé que Nathalie Loiseau avait participé à une élection étudiante à Sciences Po en 1984 sur une liste présentée par l’Union des Étudiants de Droite (UED), un mouvement classé à l’extrême droite.

Nathalie Loiseau candidate de L’UED « pour faire plaisir à un copain »

L’ex-ministre d’Emmanuel Macron a répondu aux accusations sur son passé étudiant à Sciences Po. Après avoir nié sa participation à cette élection étudiante de 1984, Nathalie Loiseau a finalement reconnu les faits mais pour elle, il ne s’agit nullement d’un engagement à l’extrême droite. En effet, si elle reconnaît être de droite, elle explique que si elle a rejoint cette liste c’était « pour faire plaisir à un copain » et qu’elle ne connaissait pas ses colistiers. Selon elle, si ces derniers « sont devenus d’extrême droite, je n’y peux rien et ne m’en juge pas responsable ».

Problème, l’UED n’était pas un mouvement classé à droite dont certains membres ont viré à l’extrême droite par la suite mais bel et bien un mouvement mené dès l’origine par des membres de la mouvance nationaliste de l’époque.

Dans l’ouvrage « Les Rats Maudits – Histoire des étudiants nationalistes 1965-1995 » voici comment est présentée l’UED :

« Créé en 1978, l’UED va incarner le nationalisme à Science-Po jusqu’en 1986. Elle est née de la volonté unitaire de nationalistes issus du GUD, du GAJ, du GRECE et même de deux linguistes du … Comité France-Allemagne ».

« Plus « intello » que le GUD-Assas, l’UED cultive un humour et un sens de la provocation très « hard » que ne renient pas les cousins de Paris II »

« Cette « Union des Droites » lance quelques composantes parallèles aux noms évocateurs : le Rassemblement Autonome et Total pour l’Ordre Nouveau (RATON), ou la Junte Universitaire d’Intervention Fasciste (JUIF). L’UED n’hésite pas à diffuser des extraits de L’École des Cadavres de L.F. Céline et du Camp des Saints de Jean Raspail, sous forme de tract, ou à clamer « Gloire aux parachutistes français » quand les antimilitaristes se manifestent… »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Anne Brissaud

Montpellier. Anne Brissaud se lance dans la bataille des municipales [Interview]

15/07/2019 – 14h50 Montpellier (Lengadoc Info) – La porte-parole du Nouveau Centre et conseillère municipale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.