Accueil » Société » Terrorisme. Un lunellois converti à l’Islam condamné à 9 ans de prison
terroristes

Terrorisme. Un lunellois converti à l’Islam condamné à 9 ans de prison

07/11/2019 – 17h00 Lunel (Lengadoc Info) – La cour d’appel de Paris a condamné un jeune lunellois à neuf années de prison après que celui-ci ait voulu commettre un attentat à Carcassonne.

Un radicalisé, fiché S, arrêté juste à temps

Ce lundi, la justice a tranché, non seulement Jossuam Planelles restera incarcéré mais il écopera de deux années de prison supplémentaires. En effet, ce jeune homme, converti à l’Islam en 2014 à Lunel, fiché S et placé sous surveillance après les attentats du Bataclan, a été interpellé le 13 juin 2016, le jour même où un couple de policiers ont été assassinés par un djihadiste à Magnanville.

Arrêté à la gare de Carcassonne, Jossuam Planelles avait sur lui un couteau et une massette. Jugé en première instance en 2018, il avait reconnu qu’il était « parti à Carcassonne chercher des synagogues, des postes de police, une église, des touristes américains ». Il avait alors été condamné à sept années de prison alors que le parquet avait demandé neuf ans. Jugé en appel un an plus tard, les juges ont donc décidé d’augmenter la peine de Jossuam.

Le projet d’attentat de Carcassonne n’a pas été la première action djihadiste de Jossuam Planelles. En effet, celui-ci a tenté de rejoindre la Syrie au printemps 2016 avec un autre radicalisé originaire de Toulouse. Un projet qu’il reconnaîtra avoir échoué à mener à bien sur les réseaux sociaux.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

insécurité

Un rassemblement contre l’insécurité à Montpellier le 11 novembre

06/11/2019 – 06h05 Montpellier (Lengadoc Info) –  L’explosion de l’insécurité dans les rues du centre-ville …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.