Accueil » Société » Hérault. Le directeur en charge de l’accueil des mineurs isolés étrangers est payé 7 800 € par mois
Hérault. Le directeur en charge de l’accueil des mineurs isolés étrangers est payé 7 800 € par mois

Hérault. Le directeur en charge de l’accueil des mineurs isolés étrangers est payé 7 800 € par mois

27/06/2017 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un chiffre que le Département de l’Hérault n’aurait certainement pas aimé voir divulgué dans la presse. Le directeur du projet « Approche intégrée d’accueil des mineurs non-accompagnés et jeunes majeurs de l’Hérault », autrefois appelés mineurs isolés étrangers, touchera un salaire de 7 833 € par mois pendant deux ans.

Le business social des mineurs isolés étrangers dans l’Hérault

Ce lundi, Lengadoc Info publiait un article sur le vote par le Conseil départemental de l’Hérault d’une subvention de 1 460 000 euros à l’association « Un Toit Où Apprendre », chargée de la mise en œuvre du nouveau projet « Approche intégrée d’accueil des mineurs non-accompagnés et jeunes majeurs de l’Hérault ». Ce projet doit permettre, entre autre, l’accueil dans l’Hérault de ces jeunes clandestins, leur permettre d’apprendre le français ou encore d’obtenir des papiers.

Si cette subvention a été massivement votée par les élus départementaux, certains s’y sont tout de même opposés. Ainsi, la conseillère départementale Nicole Zénon (Défendre l’Hérault), a mis en avant le fait que les salaires attribués à certains personnels dédiés à ce projet étaient très importants.

En effet, selon le plan prévisionnel de financement du projet, les frais de personnels de ce projet s’élèvent à 920 057,39 € soit 63 % de la subvention attribuée alors que cela ne représente que 13 CDI. Et pour cause, deux des personnels employés dans ce projet s’accaparent 35 % du budget « frais de personnels ».

En effet, le directeur du projet et le chef de service seront payés respectivement 7 833 € et 5 500 € par mois pendant deux ans.

Pour Nicole Zénon, cela n’est pas correct : « Je ne peux alors m’empêcher de penser aux bénévoles d’associations caritatives, auxquels nous accordons généreusement quelques subsides.

Que vont-ils penser quand ils découvriront cela ? L’action humanitaire ou caritative peut-elle devenir un métier, rentable au demeurant ? La misère peut-elle devenir un business ? »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

8 commentaires

  1. C une honte 7800euros quand on sait q un maçon ou un mécanicien touche 1600euros par mois système mal fait je comprend pourquoi les jeunes veulent plus travaillées

  2. Copains et coquins : Donner 1,46 millions à une association dont 63% sont attribués à quelques salariés amis (7.800,€/mois au « directeur » + 5.500 à son bras droit) . Mieux payé qu’un député ! C’est tout simplement un abus de bien social (dans le privé).

  3. Donner 1,46 million à une association pour aider des jeunes migrants sur lequel on prévoit de prélever 0,92 million pour quelques salaires est une aberration quand on sait qu’il existe des associations de bénévoles qui font le même travail (souvent avec plus de conviction). C’est une escroquerie Monsieur le Président du Conseil Départemental.

  4. Environ 10 millions de Français de souche dont petits retraités sont au dessous du seuil de pauvreté …. et qui n’ont pas travaillé 35h !!! cette gabegie financière dans une France en faillite avec plus de 2000 milliards de perte est une honte , tout comme l’invasion islamique imposée et encouragée dont les conséquences sur la délinquance et la criminalité ne cesse de s’amplifier malgré l’accablant constat des 100taines de cités devenues zones de non droit et des prisons  » occupées  » à plus de 75% par une population musulmane !!! Prisons devenues  » centres de radicalisation  » ….. La France et ses racines chrétiennes est en pleine déliquescence .

  5. C’est un business rentable, sinon il n’y aurait pas tant de gens qui s’occuperaient des immigrés! en d’autres temps, on les nommerait : felons!

  6. 50 ans de dérives financières ,des salaires pire que celui là il y en a des milliers en France ,rien que les 8000profs payés a ne rien faire car leur spécialité n’est pas demandée ,tous les énarques entre 10000 et 20000 euros complètement in utiles dans des postes de complaisance et dans les ministères les amis a 7 ou 8000 EUROS ?COIFFEURS et MAQUILLEURS ENTOUS GENRES et on fait payer des impôts a un smicard qui a tout juste de quoi survivre !

  7. Merci de citer vos sources concernant les salaires du directeur ainsi que du chef de service. Des informations pareilles sans sources ne peuvent être crédible.

  8. Nous sommes bien en France pays de cocagne où tous les abus sont permis à partir du moment ou l’on fait parti d’une nomenklatura tel ENA ,digne d’un ancien pays communisme .En suite se sont les francs maçons ,les syndicalistes , les associations de toutes obéissances , les grands administrateurs qui font la pluie et le beau temps à la barbe de tous ces politiques uniquement intéressés à cumuler les postes les plus rémunérateurs pour une retraite seigneuriale dans des châteaux dont la remise en état ne leur a rien coûté ou peu de chose grâce aux subventions que tout châtelain perçoit du ministère des bâtiments historiques .A par cela l’armée se serrera la ceinture au détriment de la sécurité des nos soldats se déplaçant dans de véritables cercueils ambulant ,des tenues qui ne sont plus appropriées , et pour comble de tout nous sommes dans l’obligation de quémander auprès de nos alliés des véhicules ,des avions ,des hélicoptères . les nôtres étant sur cale cannibalisés servant de pièces détachées . Alors messieurs les généraux ayez le courage de donner votre démission pour sauver le SOLDAT Français !!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*