La sénatrice du Gard, Vivette Lopez, inquiète pour la sécurité de la communauté chrétienne

06/02/2015 – 18h00 Nîmes (Lengadoc-info.com) – La sénatrice gardoise, Vivette Lopez (UMP), a fait savoir ce mardi par une question écrite au ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, son inquiétude concernant la sécurité et la liberté de culte de la communauté chrétienne.

Cette inquiétude fait suite aux multiplications des actes christianophobes dans le Gard ces derniers temps : « Le samedi 24 janvier 2015, c’est l’église Sainte-Marie Notre-Dame de Sumène, dans le département du Gard, qui a été souillée par des inscriptions anti-chrétiennes d’une grande violence : « Cathos Fachos, hors de nos vies ». Cette agression fait suite à l’incendie en mars 2014 de la chapelle St-Bastien à Courry au nord d’Alès ainsi qu’aux actes de vandalisme à répétition enregistrés à l’église Sainte Dominique à Nîmes ; au saccage en septembre de l’oratoire à la vierge élevé au jardin de l’église Jeanne d’Arc à Nîmes et enfin aux actes de vandalisme perpétrés en l’église de Saint André de Valborgne ».

La sénatrice a rajouté que « les statistiques gouvernementales en la matière indiquent que la religion catholique est bien largement la plus visée par les insultes et attaques que toutes les autres confessions ». Aussi Vivette Lopez a demandé à Bernard Cazeneuve quelles « dispositions entend mettre en œuvre le gouvernement afin de condamner fermement tout acte perpétré contre les lieux de culte chrétiens ».

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Kleber Mesquida

Mineurs isolés. Kleber Mesquida minimise l’ampleur du phénomène selon un syndicat de police

07/10/2020 – 17h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Sans grande surprise, le président du Conseil départemental de …

5 Commentaires

  1. Mais le PS garde manu militari uniquement les synagogues et les mosquées … les églises chrétiennes ce n’est pas son affaire …

  2. bien sur- pas de responsable en haut lieu des cultes chrétiens représenté dans l’état -et encore moins catholique-notre civilisation de 1500 ans n’est pas reconnue- on craint les juifs et les musulmans qui sont des très actifs et opèrent de grande pression
    qu’attends t on pour protester dans la hierarchie catholique?

  3. Je salue l’initiative de cette sénatrice , tout en doutant sincèrement que sa question pertinente trouve réponse auprès du gouvernement ou l’anticléricalisme le dispute à une indifférence quasiment hostile envers la communauté chrétienne .

    Quand Valls affirme préférer la disparition des chrétiens de France, au départ des juifs vers Israël, nul n’est besoin d’être grand clair , pour lucidement discerner l’aversion profonde d’un homme politique hélas en charge du pouvoir public , à l’encontre d’une très grande partie de la population française !

    Non vraiment la communauté des très braves catholiques pratiquants fidèles , qui se rendent à la messe dominicale, me méritent aucunement cette odieuse situation de mépris d’état à leur égard, et en contradiction avec nos traditions et notre histoire séculaire.

    Cependant , au delà de l’attitude évidemment exécrable de ministres et d’un état ouvertement usurpateur du pouvoir public, nous pouvons surtout nous affliger de l’attitude passive de nos grands princes de l’Eglise de France , ou le manque de réactivité dynamique dans la défense de leurs communauté, confine carrément à un comportement d’abandon totalement irresponsable .

    La frilosité affichée de nos pasteurs catholiques face à leurs devoirs d’action de protection, constitue en soit une immense trahison spirituelle, le refus d’affronter courageusement le combat de la réalité cruelle, et laisse leurs troupeaux d’innocents fidèles, à la mercie d’un état athée brutal et terriblement oppresseur de la chrétienté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.