Christianophobie à Fabrègues. La chapelle St Bauzille taguée

29/04/2020 – 05h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Une nouvelle dégradation de lieu saint chrétien (christianophobie) vient d’avoir lieu sur la commune de Fabrègues. La chapelle St Bauzille, du nom du martyr chrétien décapité à Nîmes au 3ème siècle, a été recouverte d’un drapeau islamique effectué à la peinture. Nous nous sommes rendus sur place pour confirmer les faits.

Une alerte lancée sur les réseaux sociaux

L’alerte a été lancée par le conseiller municipal de Juvignac Fabrice Thirry (RN) sur sa page Facebook. L’élu publie une photo de la chapelle dégradée et ajoute le commentaire suivant : « La chapelle du Xe siècle Saint-Baudile [NDLR le nom du Saint se décline sous plusieurs formes] a été taguée. Je condamne cette profanation christianophobe. Monsieur #Darmanin va t’il faire le déplacement ? ». L’allusion à « Monsieur #Darmanin » fait référence à une visite du ministre de l’Intérieur à Rennes le 11 avril 2021 suite à la découverte de tags à connotation raciste sur une mosquée. Au cours de cette visite très médiatisée, il avait qualifié ces inscriptions comme étant des « actes contre la République ».

Un acte de christianophobie dénoncée par un élu RN…

Il est rapidement relayé par le député européen Gilbert Collard qui tweete la même photo en se montrant plus laconique « Brisons la loi du silence : sur la commune de #Fabrègues, la chapelle Saint Baudile, datant du Xème siècle, a été souillée… ». Ce sont dans les commentaires qui suivent ce Tweet que les allusions à la très certaine absence de visite du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin apparaissent en nombre. Les personnes ayant réagi dénoncent la différence de traitement entre des événements similaires lorsqu’ils concernent la religion chrétienne, où il n’y a quasiment jamais de réactions politiques, par rapport à la religion musulmane.

Rendu sur les lieux ce 28 avril 2021 aux alentours de 17h00, notre reporter n’a pu, malheureusement, que constater la réalité de la dégradation. Un 4×4 des services municipaux était déjà sur place et l’inscription déjà en partie effacée. Le croissant blanc sur fond vert pourrait faire penser au drapeau du Pakistan mais, plus vraisemblablement (et bien qu’il n’existe pas à proprement parler), il s’agit tout simplement du drapeau représentant l’Islam en général.

Une christianophobie en nette augmentation

Cette nouvelle dégradation nous rappelle que la christianophobie est en constante augmentation sur notre territoire. Et notamment dans l’Hérault.

Tout le monde se souvient de la Croix du Pic Saint-Loup vandalisée dans la nuit du dimanche 10 au lundi 11 mai 2020 par des individus prônant la « Laïcité ». La croix en métal, de plus de 10 mètres et pesant 900 kilos, avait été purement et simplement découpée à sa base.  Notre équipe s’était d’ailleurs rendu sur place pour constater les dégâts impressionnants et pour évoquer l’importance historique de ce symbole de notre région.

Le village de Montblanc, à l’ouest de Montpellier, avait vu son calvaire entièrement détruit fin juillet 2019.

L’église de Pérols avait été profanée par un SDF en Septembre 2020.

A l’entrée de Pont d’Hérault, dans le Gard cette fois-ci, c’est une statue de la Vierge qui avait été décapitée ce mois de juin 2020.

A Sumène, l’église du village avait déjà été recouverte de tags antifascistes en janvier 2015.

La liste est longue malheureusement et en constante augmentation. On constate à ce sujet une nette différence depuis quelques années. Selon le ministère de l’Intérieur, il y aurait eu en France en 2018 : 1063 actes antichrétiens, 541 actes antisémites et 100 actes antimusulmans. Une christianophobie largement sur-représentée et des chiffres inversement proportionnels à l’écho médiatique dont ils jouissent.

La chapelle St Bauzille à Fabrègues…

Photos : Lengadoc Info/DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Entretien avec Olivier Roudier, porte-parole de la Ligue du Midi

01/05/2020 – 10h00 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un dossier qui se ferme avec la décision …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.