Une adoratrice de Mohamed Merah condamnée à 6 mois de prison avec sursis après des menaces de mort.

14/03/2015 – 09h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Ce jeudi, le tribunal pour enfants de Montpellier a condamné une jeune femme qui, en 2013, avait menacé de mort la mère du parachutiste Imad Ibn Ziaten, la première victime du terroriste islamiste Mohamed Merah.

La jeune femme, âgée de 16 ans au moment des faits, avait menacé à plusieurs reprises Latifa Ibn Ziaten par SMS ou e-mails. « Crains Allah et repens-toi avant que la mort te prenne. (…) Bientôt l’enfer se remplira de gens comme vous (…) et vous l’aurez bien mérité » avait déclaré la jeune femme et en ajoutant également que la mère de Mohamed Merah avait mieux éduqué son fils que Latifa Ibn Ziaten.

Pour ces propos, la justice a condamné cette personne à six mois de prison avec sursis, à deux ans de mise à l’épreuve et à l’obligation de suivre une formation professionnelle et un stage de citoyenneté.

Selon un avocat, la jeune femme s’est présentée devant le tribunal en portant le hijab, le voile islamique et personne ne lui a demandé de le retirer alors que même les casquettes sont rarement tolérées. Selon maître Maktouf, l’avocat de la victime, les excuses de l’accusée étaient « comme si elle s’était excusée d’avoir renversé un verre d’eau sur la table». Pour l’avocat, ce qui est inquiétant, « c’est cette radicalisation avec risque de passage à l’acte. Il est impératif qu’elle soit suivie.»

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Montpellier

Montpellier. Près de 40 % des moins de 18 ans sont d’origine immigrée

13/07/2020 – 12h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Voilà des chiffres qui devraient donner raison aux …

One comment

  1. Personne à expulser définitivement de l’Union Européenne avec déchéance de toute nationalité européenne qu’elle pourrait avoir !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.