A Béziers, la municipalité dénonce les manipulations du Midi Libre

10/03/2015 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – On savait que les relations entre la municipalité de Béziers et le Midi Libre pouvaient être compliquées. L’inauguration ce samedi, par Robert Ménard,de la rue du commandant Denoix de Saint Marc n’aura pas permis aux deux camps de se réconcilier.

La mairie a publié aujourd’hui un communiqué à propos du traitement des événements de samedi par le Midi Libre. La ville dénonce notamment les modifications qu’il y a eu entre le premier article publié sur le site du journal le jour même et celui qui a été publié dans la version papier du lendemain. En effet, entre les deux articles, le nombre de participants annoncé par le journal a été fortement revu à la baisse tandis que celui des contre-manifestants a été augmenté, « Ainsi donc en quelques heures, la cérémonie organisée par le maire avait perdu 500 personnes et celle du parti communiste gagné 100 » précise la mairie.

Des modifications qui, selon la mairie, ne sont pas innocentes et seraient l’œuvre d’un journaliste, René Ferrando, qui « a fait du combat contre la municipalité de Béziers une affaire personnelle » précise la mairie avant d’ajouter que « dans ce but, tout lui est bon. Sur son compte twitter, il se fait volontiers le relais d’Aimé Couquet, le chef local du parti communiste. Le même Couquet qui, samedi, faisait hurler à ses militants : « Ménard, salaud ! Le peuple aura ta peau ». Mais cette menace de mort, vous ne la trouverez pas dans Midi Libre. René veille… »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

christianophobie

[Vidéo] Christianophobie. La statue de la Vierge Marie décapitée à Pont d’Hérault

24/06/2020 – 18h25 Sumène (Lengadoc-info.com) – Après la croix du pic Saint-Loup découpée au chalumeau, …

4 Commentaires

  1. je soutien Monsieur MENARD Robert

    très cordialement vôtre

    Marc

  2. Monsieur Ménard merci pour tout ce que vous faîtes sur Bèziers; à part une minorité de journalistes tous sont à la solde du parti totalitaire en place . Continuez mais ils ne vous feront pas de cadeaux ils sont comme des chiens enragés mais aux ordres de leurs maîtres .Courage à Vous car nous ne sommes plus en démocratie.

  3. Jean Claude Barreau

    J’ai essayé de laisser un commentaire sur le forum du Midi Libre le jour de la sortie de l’article . Je fustigeais notamment la manière donc l’info était traîtée et le titre : <>…Bien entendu il n’est pas passé d’autant que je ne veux pas m’abonner à ce journal de <> ( et pas de gauche ce qui est différent ) . Il est scandaleux de voir comment, avec de tels titres, ce journal peine à masquer ses préférences idéologiques ! Ce qu’il faut constater, c’est que certains auteurs de posts se félicitent de l’action de ce maire parfaitement élu et qui, n’en déplaise à la rédaction du Midi Libre, arrive à rendre à cette ville de Béziers, un état  » normal  » qu »elle n’aurait jamais dû cesser de conserverr !…Et il y en aura d’autres !…

  4. d’ailleurs quand on traite en public ,qui plus est, de salaud quelqu’un, le quelqu’un est censé porter plainte

    bravo à m. Ménard qui subit des calomnies depuis le début de son mandat– honte aux journalistes qui devraient se contenter d’apporter des faits et non de participer de manière forte aux débats idéologiques et de travestir les vérités de ces faits pour servir leurs convictions politiques où alors qu’ils disent clairement leur appartenance politique
    en tous cas je n’acheterai pas ce journal et n’en ferai pas la pub

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.