Accueil » Politique » Loi sur le renseignement, seulement 2 députés du Languedoc-Roussillon sur 23 votent contre

Loi sur le renseignement, seulement 2 députés du Languedoc-Roussillon sur 23 votent contre

06/05/2015 – 14h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Ce mardi, l’Assemblée Nationale était appelée à voter sur le projet de loi sur le renseignement, une des conséquences directes des attentats du mois de janvier à Paris. Un projet de loi qui reste très controversé car il permet de surveiller massivement les citoyens français grâce aux écoutes téléphoniques et internet. Le recours aux « boites noires » directement installé chez les opérateurs et certains grands sites internet (Google, Facebook, Twitter, etc.) permettra de surveiller l’ensemble du trafic sur internet. De même, désormais toutes les personnes fréquentant de près ou de loin une personne visée par les services de renseignement pourront être potentiellement surveillées. De plus, une des nouveautés de ce projet de loi c’est que bon nombre de moyens de renseignement ne devront plus nécessiter l’autorisation d’un juge mais celle du premier ministre.

De nouveaux moyens de renseignement et des pratiques jusque là illégales et qui soulèvent une grande inquiétude au sein de la population. Pour autant, les députés semblent quasiment unanimes sur ce projet de loi et ce mardi, 77 % des députés ont voté pour soit 438 députés sur 566. Un vote qui aura été marqué par union des députés socialistes et de ceux de l’UMP qui ont massivement voté le texte.

Pour la région Languedoc-Roussillon, les députés ont également soutenu le projet de loi. Ainsi, sur les vingt-trois députés, seul le gardois Gilbert Collard (RBM) et l’héraultais Jean-Louis Roumégas (EELV) ont voté contre. Les députés Patrice Prat (PS), Pierre Morel-A-L’Huissier (UMP) et Fernand Siré (UMP) se sont abstenus. 

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

communistes

Occitanie. Des militantes agressées sexuellement par un cadre des Jeunes Communistes

13/03/2019 – 14h55 Toulouse (Lengadoc Info) – Après le Parti Socialiste et l’UNEF, c’est désormais …

One comment

  1. Big Brother Bobo étend ses tentacules … avec l’aval de l’UMPS !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.