Pêche. Debout La France dénonce « l’hypocrisie » de la visite de Dominique Reynié à Sète

31/07/2015 – 15h30 Sète (Lengadoc-info.com) – Dans le cadre de sa campagne pour les élections régionales de décembre prochain, le candidat des Républicains, Dominique Reynié, était à Sète ce jeudi avec François Commeinhes. Au cours de sa visite il a pu rencontrer les militants locaux ainsi que certains acteurs économiques de la commune et notamment la prudhommie des pêcheurs.

Mais cette visite n’est pas du goût de tous et certains le font savoir comme la conseillère municipale Virginie Angevin (DLF), gestionnaire d’un armement de pêche à Sète et déléguée nationale à la pêche de Debout la France. Dans un communiqué, elle dénonce avec Michel Colas, secrétaire départemental de DLF, une « hypocrisie » et une « belle opération de communication » :

« Dominique Reynié (…) a communiqué sur sa rencontre avec les pêcheurs, mais sans… les pêcheurs. C’est dans un style très fin politiquement qu’il fut reçu par un seul prud’homme et un seul armateur représentant deux armements de thoniers senneurs. Quid des chalutiers, des petits métiers et de leurs problèmes ? »

Virginie Angevin et Michel Colas ont également rappelé que dans le domaine de la pêche, « le parti de Dominique Reynié a validé depuis 20 ans toutes les mesures imposées par Bruxelles ».

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Alain Soral : de « Comprendre l’Empire » à « Comprendre l’Epoque »

11/06/2021 – 12h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Dix ans séparent l’ouvrage majeur d’Alain Soral « Comprendre l’Empire » …

One comment

  1. Bonjour à tous,
    M. Christian Estrosi, Têtes de liste « Les Républicains »pour les régionale en PACA a signé un « engagement public » à une application démocratique de la LOI du 13.08.2004, c’est-à-dire organiser systématiquement toute consultation demandée par 10% des inscrits et à suivre le résultat, mais seulement si le OUI l’emporte avec un meilleur score que leur liste.
    Cet engagement garantit que les promesses seront tenues ou soumises à référendum et que les citoyens pourront pendant 5 ans reprendre la parole pour décider de ce qui les regarde.
    Question.
    Pourquoi depuis le 11 mai refusez-vous tacitement de signer cet engagement public ?

    il faudrait lui poser cette question de base…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.