Frontignan
Crédit : Lengadoc Info

Elections. A Frontignan, le candidat de droite se rallie au PS et provoque la colère de ses colistiers

16/06/2020 – 15h10 Frontignan (Lengadoc Info) – Voilà un « front républicain » qui fait grincer bien des dents à Frontignan. Alors que le second tour des élections municipales annonce un duel entre Michel Arrouy, le candidat socialiste et adjoint du maire sortant, et Gérard Prato, soutenu par plusieurs partis de droite (le Rassemblement National, Debout La France, le Parti Chrétien Démocrate, la Droite Populaire), le retrait du candidat « divers droite » soutenu par Les Républicains, Thibaut Cléret, au profit de la gauche, laisse un goût amer à ses colistiers qui se sentent aujourd’hui trahis.

Thibaut Cléret veut faire barrage à Gérard Prato

Le second tour de l’élection municipale a ouvert une nouvelle crise au sein de la droite frontignanaise, déjà ébranlée par les résultats des Républicains lors des européennes de 2019 (4.4% dans la cité muscatière). Les sympathisants LR ont découvert, médusés, que leurs deux principaux représentants locaux appelaient à voter pour la majorité sortante de Michel Arrouy, candidat d’union de la gauche et de l’extrême-gauche.

C’est d’abord Thibaut Cléret, tête de liste « Votre Alternative », qui a appelé à s’opposer « aux extrêmes ». Ce jeune candidat issu des Républicains est arrivé quatrième au premier tour des municipales avec 12.6% des suffrages sous une étiquette « divers droite ».

Contre l’avis de beaucoup de ses colistiers, il a décidé « à titre personnel » de soutenir le candidat de gauche, en précisant toutefois que la liste qu’il mène « a choisi de ne pas donner de consigne de vote tant elle est plurielle ». Cet appel a été complété par celui de Jacqueline Licalsi, responsable cantonale LR: « Les Républicains s’inscrivent complètement dans la lutte contre l’extrême-droite […] j’appelle donc à voter pour Mr Arrouy lors du 2e tour, dimanche 28 juin ».

Contacté par Lengadoc Info, Arnaud Julien, secrétaire départemental des Républicains, confirme cette stratégie : « On s’était entendu avec Thibaut Cléret avant les élections, si l’extrême-droite était au deuxième tour, on ferait un front républicain sur Frontignan ». Une surprise pour beaucoup de colistiers. L’un d’entre eux nous explique que « dès le départ, on avait dit que l’on ne donnerait pas de consignes de vote », d’où le fait que Thibaut Cléret ait lancé un appel « à titre individuel » :

« C’est vraiment une trahison, on a fait campagne depuis des années contre la municipalité, le mot d’ordre c’était tout sauf eux. Tous les colistiers ont émis le même souhait. Son [Thibaut Cléret, ndlr] appel à voter pour Michel Arrouy, tout le monde a senti ça comme une trahison. »

Ces appels à soutenir Michel Arrouy, candidat mis en cause dans le scandale des halles, passent d’autant plus mal auprès des électeurs de droite que l’équipe de Gérard Prato compte de nombreux sympathisants Les Républicains, voire d’anciens candidats LR/UDI.

LR, LREM, RN et désormais Arrouy. Thibaut Cléret a-t-il frappé à toutes les portes à Frontignan ?

Issu des Républicains, Thibaut Cléret a fait le choix de partir sans l’étiquette officielle du parti de Christian Jacob. Mais selon l’un de ses colistiers, il aurait demandé l’investiture de La République En Marche, qui fut finalement accordée à son adversaire Olivier Boudet.

Durant l’entre-deux tours, avant d’appeler à faire barrage « aux extrêmes », Thibaut Cléret a rencontré à deux reprises Gérard Prato.

Ce dernier explique dans un communiqué que « Thibaut Cléret a tenté, lors de rencontres les 18 et 25 mai, un rapprochement avec notre liste […]. Il m’a proposé une fusion de nos listes mais à ses conditions, avec l’abandon notamment de la tête de liste, sans vouloir tenir compte de son résultat au premier tour. Il était donc prêt, avant son ralliement à Michel Arrouy, à s’associer avec des élus du Rassemblement National si cela servait ses intérêts personnels ».

Idem pour Jacqueline Licalsi qui, en 1995, lorsqu’elle était tête de liste du RPR, avait, selon Gérard Prato, accueilli sur sa liste des militants du Front National… pour battre la gauche.

Gérard Prato dénonce une trahison et appelle les militants à le rejoindre

Pour Gérard Prato, ces ralliements ne sont pas surprenants :

« en février nous avons distribué un tract intitulé « Thibaut Cléret, la fausse droite amie de Michel Arrouy ». Nous avions prévenu les électeurs: M. Cléret et Mme Licalsi sont les voitures-balais de la gauche. Ils n’ont aucune conviction et sont près à cautionner une liste qui comprend de nombreux communistes et des admirateurs de Cesare Battisti, un terroriste notoire. Maintenant, les choses sont claires : ma liste est la seule alternative au système Arrouy ».

Contacté par Lengadoc Info, Thibaut Cléret n’a pas répondu à nos sollicitations.

Vous pouvez regarder également

Jaurès

Hommage à Jean Jaurès : Michaël Delafosse tombe dans le révisionnisme historique ?

04/08/2020 – 20h10 Montpellier (Lengadoc Info) – Baignant au sein du Parti Socialiste de Jaurès …

7 Commentaires

  1. Si à Frontignan il y a encore des électeurs qui se disent de droite, leur choix ne devrait pas souffrir d’hésitation.

  2. LOL, les LR ont un tour de retard à Frontignan ! Ils n’ont pas hésité à investir un candidat pour faire liste commune avec le PS à Juvignac. Pari perdant….

  3. La gauche prostituerait leur mère, leur femme et leur fille pour rester au pouvoir. La polémique sur la religion, le racisme et les aides sociale est leur ligne de conduire pour endormir les cerveaux. arroy est dangereux pour cette ville

  4. Ce n’est pas un candidat de droite puisqu’il se rallie à la gauche. Y a t-il une droite à Frontignan ?

  5. Jean-Claude ALQUIER

    J’ai représenté la droite et le centre au conseil munsicipal pendant 19 ans Thibaut Cleret n’a pas daigné revendiquer le soutien des Republicains et mme Licalsi a été resortie de l’oubli pour prétendre représenter les Républicains.Leur appel a voter pour Arrouy responsable de la liste Socialo -Communstei est inconpréhensible et bizarre Aucun n’electeur de droite et du centre ne tombera dans le piege!r

  6. Bould: 2 phrases 6 fautes d orthographe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.