Un élu socialiste compare la mairie FN de Beaucaire à l’occupation nazie

26/08/2015 – 16h50 Beaucaire (Lengadoc-info.com) – Pour Noureddine Beniattou (PS), conseiller municipal d’opposition à Lunel, la Seconde Guerre mondiale n’est toujours pas terminée 70 ans après la capitulation allemande. En effet, cet élu socialiste a déclaré sur Twitter que la ville de « Beaucaire n’est pas encore libérée » puisque Julien Sanchez (FN) en était toujours le maire.

Une réaction qui fait suite à un tweet du maire de Beaucaire qui s’indignait qu’aucun élu d’opposition n’était présent ce lundi à la cérémonie organisée par la mairie pour le 71ème anniversaire de la libération de la ville.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

manifestation

Montpellier : immersion dans une réunion antifasciste

17/05/2021 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Lors d’une réunion publique antifasciste organisée par le syndicat …

2 Commentaires

  1. Julien Sanchez, un patronyme finalement très européen et … catholique.
    Un patronyme qui peut se revendiquer soit de quelque enracinement en Roussillon (66) soit de ces européens chassés du Maghreb parce que trop chrétiens et européens justement (à ne pas confondre avec d’autres partis d’Espagne aussi et arrivés en terres occitanes aussi mais … pas très catholiques).
    Depuis le Languedoc, terre occitane de transition vers la Catalogne et l’Espagne, parlons-en de l’Histoire ces Espagnes avant et pendant la WW2 … :
    Je n’ai jamais été emballé par le franquisme mais son principal mérite a été de mettre fin aux terribles massacres et autres exactions anticléricales.
    Pour le reste le franquisme a complètement stérilisé et occulté dans l’esprit des espagnoles d’aujourd’hui (et aussi des portugais, bien que Salazar était en fait très différent) tout désir d’un vrai mouvement véritablement nationaliste, et par ailleurs chrétien, social et populaire.
    Franco, le franquisme et sa clique de militaires, n’avait que peu à voir avec des gens animés par un élan spirituel incontestable (contrairement au portugais Salazar).
    Il s’agissait principalement de militaires obtus et conservateurs dont le seul but avait été de rétablir l’ordre et de préserver la bourgeoisie et l’unité de l’Espagne, même si cependant ils étaient de disciplinés catholiques pratiquants, ce qui est déjà-ça.
    Une fois ce but atteint Franco se garda bien de se compromettre de trop avec aucun mouvement ou gouvernement nationaliste pendant la WW2, allant même jusqu’à faire capoter tous projets concernant Gibraltar ce qui devait se révéler fatal pour les pays de l’axe.
    En 1936 le seul mouvement profondément catholique et véritablement nationaliste et populaire en Espagne était constitué par un parti fondé en 1934 par José Antonio Primo de Rivera, la Phalange, très en pointe dans la défense des ouvriers espagnols par l’entremise d’un syndicat, le Jons (Juntes d’offensive national).
    José Antonio Primo de Rivera fût arrêté et emprisonné par le gouvernement républicain du ‘’Frente Popular’’ (nommé en 1936 sans avoir obtenu pourtant de majorité claire aux élections) suite à des émeutes meurtrières qui virent son mouvement décimé et ses principaux dirigeants survivants (c’est-à-dire non massacrés par les ‘’antifas’’ d’alors) emprisonnés eux-aussi.
    Par la suite il se garda bien de prendre parti pour le coup d’état militaire franquiste et se proposa même comme conciliateur dans l’intérêt de l’Espagne.
    Ce qui n’empêcha en rien son exécution sans autre forme de jugement par les ‘’républicains’’ le 20 novembre 1936 dans la cours de la prison d’Alicante.
    Après lui la quasi-totalité des cadres de son mouvement furent également exécutés.
    Le Général Franco ne fût pas le dernier à s’en réjouir à ce qui c’en est dit alors…

  2. Une petite question : Le conseiller municipal de Lunel ,Mr  » Bétadine  » était où en 1939-1945 ?…Depuis qu’il est en France,s’est-il aperçu que 1945 avait mis les occupants allemands – et leur nazisme -,hors de France,et même hors d’Europe car les américains les ont chassé pour prendre leur place.
    Le conseiller PS de Lunel sait -il aussi que des résistants de gauche ( des socialos et des communistes des maquis d’auvergne et de la nièevre ont dénoncé certains de leurs camarades qui refusaient d’adhérer au socialisme et au communisme entre 1943 et 1944….Je fus mis au courant ….Toujours le conseiller de Lunel est-il au courant que des millions de morts furent perpétrés par les communistes,et que des patriotes ont lutté contre ces communismes meurtriers…Mr le conseiller de lunel n’a vraisemblablement pas de fonction dans ledit conseil municipal ?..il n’est pas adjoint …A-t-il été mis sur la liste municipale en fonction de l’obligatoire mixité et insertion à des fins électorales ?…Je demande à  » Bentoutti  » de regarder la façon dont Hollande et toute sa clique conduit la France vers le sabordage de notre société et de l’aura de notre pays dans le monde ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.