Régionales. Marine Le Pen, Robert Ménard et Gilbert Collard à Nîmes pour soutenir Louis Aliot

04/12/2015 – 18h40 Nîmes (Lengadoc Info) – C’est à Nîmes que la présidente du Front National a mené ce mercredi son dernier meeting avant le premier tour des élections régionales. Un meeting dans une salle des Costière visiblement beaucoup trop petite puisque malgré les 820 places assises prévues, plusieurs centaines de personnes ont du rester debout et certains ont été contraints de suivre les discours dehors sur un écran géant.

P1090033

Au côté de la tête de liste régionale en Languedoc-Roussillon/Midi-Pyrénées, Louis Aliot, et de Marine Le Pen, il y avait également Yoan Gillet, secrétaire départemental du Gard, Julien Sanchez, maire de Beaucaire, Robert Ménard, maire de Béziers et Gilbert Collard, député du Gard.

P1090051

Tous sont confiants sur les résultats de ces élections régionales, Robert Ménard a même annoncé un véritable un « Big One », terme géographique désignant un tremblement de terre dépassant l’échelle de Richter, « un tremblement qui éradiquera les dinosaures en place ». Un tremblement qui fait peur aux adversaires du FN, « ils ont la trouille, une vraie colique électorale » précise Gilbert Collard avant d’ajouter « ils ont peur qu’on gagne les régionales parce qu’ils ont peur qu’on aille perquisitionner chez eux ! ». De son côté, le maire de Béziers déclare « ils s’accrochent à leur république, ils ne veulent pas la lâcher, elle les a tellement engraissé. ». Quant à Louis Aliot, s’adressant aux socialistes, il rajoute que « notre république n’est pas la votre » et demande la démission de Manuel Valls après les élections régionales.

P1090026

Accueillie en star, Marine Le Pen a rappelé que les attaques islamistes que connaît aujourd’hui la France étaient annoncées depuis longtemps par le FN et que cela fait des mois qu’il met en garde les dirigeants politiques sur la possibilité d’infiltration de terroristes au sein des flots de migrants, « mais ils n’ont pas voulu écouter ». La présidente du Front National a demandé à François Hollande de « protéger les Français 365 jours par an et non une semaine, quand Obama est à Paris ».

Photo : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Montpellier. Les antifas qui attaquent les manifestants anti-pass sanitaire « démasqués »

04/09/2021 – 11h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis plusieurs semaines, des militants d’extrême gauche attaquent …

2 Commentaires

  1. Est-ce que les Roussillonnais, comme bons nombres de Français vont se réveiller un jour!
    j’espère vivement que Marine et ses colistiers ne font pas tout çà inutilement, car les opposants sont féroces et les électeurs les croient!! vivement le 13!

  2. Rendez vous le 13, pour une bonne surprise, qui fera mentir les sondages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.