Djamel Boumaaz

Michael Delafosse (PS) présente à tort Djamel Boumaaz comme un « élu FN »

18/05/2016 – 19h20 Montpellier (Lengadoc Info) – L’élu montpelliérain Djamel Boumaaz a fait son petit buzz ce matin à Montpellier. Le maire de Montpellier, Philippe Saurel (DVG), a fait hisser le « Raimbow Flag », le drapeau LGBT, sur le parvis de la mairie, à côté des drapeaux officiels, ce mardi 17 mai à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Une décision qui n’a pas été du goût du conseiller municipal Djamel Boumaaz.

Ce mercredi, Djamel Boumaaz est donc allé décrocher, en présence des journalistes du Midi Libre, le drapeau LGBT de son mât et l’a « enterré » en invitant Philippe Saurel a venir récupérer son drapeau et à le remettre. Une action de communication qui a très rapidement fait le tour de Montpellier et qui a suscité de nombreuses réactions, majoritairement hostiles dans une ville se voulant la première ville « gay friendly » de France et qui accueille cette année, l’Interpride World 2016.

Djamel Boumaaz fait l’unanimité… contre lui

Mais si bon nombre de ces réactions font mention de l’ancienne appartenance de Djamel Boumaaz au groupe municipal « Montpellier fait Front », le conseiller municipal socialiste Michael Delafosse a, quant à lui, présenté Djamel Boumaaz comme un « élu FN ». Un qualificatif qui est faux puisque si il a bien été élu conseiller municipal sur la liste « Montpellier fait Front », il a depuis quitté le groupe Front National au conseil municipal de la ville. Selon une source proche de la fédération de l’Hérault du parti, Djamel Boumaaz n’aurait même jamais eu sa carte au Front National.

Difficile d’imaginer que Michael Delafosse, qui siège au même conseil municipal que Djamel Boumaaz, ne soit pas au courant du départ de ce dernier du groupe « Montpellier fait Front ». D’autant plus que le départ de Djamel Boumaaz pendant la campagne des élections régionales avait fait beaucoup de bruit à l’époque. Plutôt que de soutenir la liste Front National, Il avait appelé à voter pour la liste de gauche menée par le maire de Montpellier, Philippe Saurel. Le même Philippe Saurel que Djamel Boumaaz attaque aujourd’hui…

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

2 Commentaires

  1. Bravo à Djamel Boumaaz pour son acte de résistance au lobby LGBT quasi intouchable. En quoi ce lobby activiste aurait-il le droit de pavoiser devant un édifice public ?

  2. oui un grand BRAVO A DJAMEL BOUMAAZ, le drapeau LGTB ne représentera jamais une NATION donc pourquoi le hisser à ce niveau ? les mairies de droite comme de gauche seraient contre-venantes à ce fait, ce drapeau ne représente même pas un région que je sache bravo DJAMEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.