Djamel Boumaaz

Philippe Saurel saisit le procureur après les propos antisémites de Djamel Boumaaz

23/05/2016 – 18h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Le maire de Montpellier, Philippe Saurel (DVG), a annoncé dans un communiqué qu’il avait saisi ce lundi 23 mai, « le Procureur de la République sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale » suite aux propos antisémites tenus par l’élu municipal Djamel Boumaaz. Une procédure qui fait suite aux nombreux dérapages antisémites de Djamel Boumaaz sur son compte Twitter ce dimanche.

CjFxS6KWUAEdWOo CjE_ZEZXEAAz2vL Djamel Boumaaz

Des propos que l’intéressé nie avoir écrits. Selon lui, ce compte Twitter serait un faux et prétend que son identité a été usurpée. Pour le prouver, Djamel Boumaaz a diffusé une copie d’un procès verbal du samedi 21 mai, attestant qu’il a signalé ce compte twitter aux autorités et dénoncé une « usurpation d’identité ».

Mais la parole de Djamel Boumaaz ne semble pas avoir convaincu Philippe Saurel : « M. Djamel BOUMAAZ a franchi la ligne rouge de l’inacceptable. J’en saisi aujourd’hui le Procureur de la République au nom des droits qui me sont conférés en ma qualité de premier magistrat de la Ville de Montpellier via l’article 40 du Code Pénal. »

Djamel Boumaaz, un habitué du « bad buzz »

Djamel Boumaaz est un habitué des « coups d’éclats ». A la mairie de Montpellier, certains vont même à penser qu’il « a besoin de faire le buzz car il est isolé au conseil municipal (…) c’est sa façon d’exister ». Aussi, lorsqu’il nie avoir tenu ces propos, certains rigolent, « on peut pas prouver que c’est lui, mais ça serait bien son genre ». En effet, par le passé, Djamel Boumaaz s’est illustré par des propos et des actes qui avaient alors attiré l’attention des médias. Ainsi, il avait apporté son soutien après les attentats à l’imam de Montpellier, Mohamed Khattabi, assigné à résidence après avoir tenu des propos islamistes. Il n’a pas hésité également à soutenir l’humoriste Dieudonné et à s’afficher à plusieurs reprises avec lui. Enfin, il a été exclu du groupe Facebook Montpellier Politique après avoir, selon l’administrateur du groupe, Thierry Tsalagos, diffusé « des vidéos en hommage à Pétain ».

Élu en 2014 sur la liste « Montpellier fait Front » sans être adhérent au Front National, Djamel Boumaaz a quitté le groupe FN lors de la campagne des élections régionales après avoir appelé à voter pour Philippe Saurel contre le FN et Louis Aliot.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Pass sanitaire

Montpellier. Des pro-vaccin infiltrent les manifestations contre le pass sanitaire

03/08/2021 – 20h30 Montpellier (Lengadoc Info) – A Montpellier, la colère populaire contre le pass sanitaire connaît …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.